Ugo Bernalicis, invité politique de Fréquence ESJ, mardi 13 avril

modele_20h_linvite_fesj.jpg

#20H, L'INVITÉ - Fréquence ESJ reçoit le député de La France Insoumise, Ugo Bernalicis. Il est l'invité mardi 13 avril, de 20 h à 21 h, de « 20h, l’invité ». L’ancien adhérent au PS réagira notamment sur la gestion de la crise sanitaire et la campagne de vaccination »

Fils d’un père militant et d’un grand-père élu municipal, Ugo Bernalicis a grandi dans un environnement de gauche proche du communisme. Dès ses 18 ans, en 2007, il rejoint le Parti socialiste qu’il quittera l’année suivante, pour suivre Jean-Luc Mélenchon au sein du Parti de gauche. Il poursuit en parallèle ses études en licence d’Histoire avant d’entamer un master en Science politiques. Il ne terminera jamais ce master en raison de ses engagements en politiques et syndicaux de plus en plus importants. Il essuiera des échecs dans les élections qui suivront. D’abord aux élections législatives de 2012, soutenu notamment par le Parti communiste français, puis aux régionales de 2015, présent sur la liste de Sandrine Rousseau qui se classe cinquième.

Toujours rangé derrière Jean-Luc Mélenchon, il rejoint par la suite La France Insoumise en 2016. L’année suivante, il est élu pour la première fois député du Nord à l’âge de 27 ans. Il est alors l’un des plus jeunes députés de l’hémicycle.

Les écoles et les commerces sont toujours fermés en France en raison de l’épidémie de Covid-19. L’opposition appelle à des restrictions plus strictes que les mesures de freinages mises en place par le gouvernement. Nous demanderons à Ugo Bernalicis quelles mesures La France Insoumise appelle le gouvernement à mettre en place pour ralentir l’épidémie.

Dans le même temps, la campagne de vaccination, critiquée pour sa lenteur, se poursuit. De nombreux élus locaux déplorent un manque de doses. L’Allemagne se tourne aujourd’hui vers la Russie pour entamer des négociations autour d’un “éventuel achat” de doses de vaccin Sputnik. La France s’y refuse toujours, alors que le vaccin contre le Covid-19 n’est toujours pas considéré comme un bien mondial. Nous interrogerons le député insoumis pour qu’il nous explique comment le vaccin pourrait devenir un bien universel.

La loi sur la sécurité globale doit être adoptée ce jeudi 15 avril par les députés. Le texte a été grandement modifié mais plusieurs points posent toujours problème pour l’opposition. L’article 24 est encore et toujours pointé du doigt. Nous demanderons à Ugo Bernalicis quels problèmes concrets cette loi pose selon lui et quelles contre-propositions La France Insoumise prévoit pour faire face au projet de la majorité.

L’interview est à suivre en direct de 20 h à 21 h sur Fréquence ESJ. Ugo Bernalicis sera interrogé par Bastien Cochet, Théo Grévin et Axel Raybaud. L’émission est présentée par Manon Blangis.

Réagissez et posez vos questions à Ugo Bernalicis sur nos réseaux sociaux avec le #frequencesj sur Twitter ou sur notre page Facebook, Fréquence ESJ.

Photo: Lucas Pierre / Fréquence ESJ

Derniers articles