Gaëtan Dussausaye, sur l’abstention record au premier tour des élections régionales et départementales : « C’est la responsabilité du gouvernement, notamment Emmanuel Macron, qui a joué la carte de l’abstention »

vote-election-photo-unsplash-ldd.jpeg

INTERVIEW / PODCAST - Gaëtan Dussausaye, directeur de campagne de Jordan Bardella, le candidat Rassemblement national en Île de France, était l’invité de Fréquence ESJ, mardi 22 juin. Il est revenu sur l’abstention record lors du premier tour des élections régionales et départementales, qu’il juge en partie de la faute du président de la République, Emmanuel Macron.

Dans une interview téléphonique pour Fréquence ESJ, Gaëtan Dussausaye, directeur de campagne de Jordan Bardella, a expliqué sa déception lors du premier tour des élections régionales et départementales. Alors que le Rassemblement National a réalisé un moins bon score qu’en 2015, au  même stade de ces élections (19,3% des suffrages dimanche dernier, contre 27,73% au premier tour en 2015), Gaëtan Dussosaye se dit « déçu de la mobilisation et de l’abstention dans la région ». Une abstention, notamment de la part des électeurs du Rassemblement national (RN), dont il juge pour responsable le gouvernement d'Emmanuel Macron. Selon lui, il n’y a pas eu une promotion assez conséquente de ces élections, des différents candidats et de leur programme. « C’est la responsabilité du gouvernement, notamment d'Emmanuel Macron, qui a joué la carte de l’abstention » assure-t-il.

« C’est la première fois que notre mouvement, le Rassemblement National, arrive à se hisser en tête des oppositions en Ile-de-France »

Gaëtan Dussausaye est satisfait des résultats de son candidat, Jordan Bardella, en Île-de-France. Le vice-président du parti d’extrême droite a obtenu 13,14% des voix, le plaçant deuxième derrière la présidente sortante soutenue par Les Républicains Valérie Pécresse. Une première historique pour le RN, comme le rappelle le directeur de campagne, « c’est la première fois que notre mouvement, le Rassemblement National, arrive à se hisser en tête des oppositions en Île de France ».

Même si Jordan Bardella a obtenu moins de voix que son prédécesseur en 2015, Wallorand de Saint-Just (18,41% des suffrages), son directeur de campagne explique cette baisse par « une abstention deux fois plus importante qu’en 2015 » et ne la juge pas comme une contre-performance.

Pour le second tour des élections régionales et départementales, Gaëtan Dussausaye se montre confiant sur les chances de son parti à remporter des régions, notamment en Provence-Alpes-Côte d'Azur, en Île de France et dans la région Grand-Est, où l’extrême-droite conserve des chances de victoire. Pour cela, il appelle à la mobilisation des électeurs du RN, « nous souhaitons qu’il y est une hausse de la participation et un sursaut de la part de nos électeurs qui nous permettraient de remporter des régions ».

Ecoutez l'interview en podcast


 

Photo : LDD

Derniers articles