Licenciement de Didier Porte : le groupe Radio France condamné

 

Le groupe Radio France est condamné par le conseil des prud'hommes à verser 252.000 euros à l'humoriste Didier Porte et à requalifier ses contrats en CDI pour le pour "licenciement sans cause réelle et sérieuse", a déclaré le cabinet de l'avocat de l'animateur.

Didier Porte avait été remercié par France Inter en juin 2010, en même temps que son collègue Stéphane Guillon. En janvier 2001, aux mêmes motifs, Radio France avait été condamné par le conseil des prud'hommes à verser 212.000 euros de dommages et intérêts à Stéphane Guillon.

Le départ de Didier Porte, avec celui de Stéphane Guillon, avait déclenché un malaise au sein de France Inter et quelque 2.000 personnes avaient manifesté le 1er juillet en soutien aux deux humoristes, à l'appel de l'intersyndicale de Radio France.

Radio France a refusé de commenter l'information et de dire si un appel était envisagé avant d'avoir étudié la décision.

Derniers articles