Comptoir de la pop

Une marque de prêt-à-porter qui sort sa propre compilation, c'est rare. Encore plus quand c'est une marque française. Mais alors, quand la compilation ne réunit que d'excellents groupes de la scène indépendante française, on est bluffés. Plongeons dans l'univers musical de Comptoir des Cotonniers.

En réunissant des artistes comme Birdy Nam Nam,The Do ou les plus underground The Go ! Team, Comptoir des cotonniers propose une compilation très punchy et plaisante. Et on l’apprécie encore plus quand on sait que les bénéfices de sa vente seront reversés à Women’s WorldWideWeb, une association luttant pour l’émancipation des femmes à travers le monde.

Cette compilation, intitulée « Comptoir monte le son », est bien sûr à but purement caritatif. Mais en remarquant que tous les artistes de l’album sont français, on ne peut s’empêcher de penser que la marque souhaite prouver la vitalité de la scène indépendante française.

Des groupes qu’on ne présente plus et dont on connait le talent sont présents : Birdy Nam Nam et Hey Hey My My pour ne citer qu’eux, mais on trouve également des formations beaucoup moins connues du public, ce qui ne les empêche pas d’être tout aussi talentueux. Parmi ces derniers on retrouve Nadeah avec le titre " Odile ", qui nous enchante avec sa voix suave et son piano entraînant. Plus loin dans l’album, Nouvelle Vague nous offre une très belle reprise acoustique de " Dancing With Myself " du grand Billy Idol. Petite précision : ce groupe a accueilli en son sein la chanteuse Nadeah et des personnalités comme Mareva Galanter et Vanessa Paradis.

Il y a dans cet album une chanson que l’on pourrait qualifier d’originale. En effet, au milieu de tous ces artistes pop, Gush tranche avec sa chanson répondant au nom très classe de " P.Nis ". Ce qui fait l’originalité de cette chanson est que " Gush " est un groupe vocal. Donc tout au long de la chanson on entend toujours au moins deux chanteurs, avec des voix perchées et énergiques. On sent bien ici l’influence des Beatles : une pop-rock qui nous fait bouger et des voix cristallines. La sortie de cette compil' a aussi été l’occasion d’organiser un concours, remporté par Annette & Mathi et leur « Chanson D’amour A La Batterie ». Et, comme l’énonce si bien le titre, le seul instrument présent est une batterie, accompagnant une voix qui rappelle celle de Yelle, en un peu plus survoltée.

Comptoir des Cotonniers nous offre ici une compilation à passer en soirée ou à écouter le matin pour un bon réveil. Elle nous montre aussi que, non, il n’y a pas en France que les BB rockeurs et que, oui, la scène pop française est très bonne. En plus c’est pour une bonne cause.

Derniers articles