Aurélie Filippetti succède à Frédéric Mitterrand

François Hollande a nommé Aurélie Filippetti ministre de la Culture et de la Communication, sur proposition du Premier ministre Jean-Marc Ayrault. La députée PS de Moselle (depuis 2007) était en charge de la Culture dans l’équipe de campagne du président. 

Ancienne élève de l’école normale supérieure de Saint-Cloud, Aurélie Filippetti est agrégée de lettres classiques et porte-parole du groupe socialiste à l’Assemblée nationale. Elle arrête d’être adhérente aux Verts en octobre 2006 et a intégré un an (de juillet 2001 à mai 2002) le cabinet d’Yves Cochet, ministre de l’Environnement du gouvernement de Lionel Jospin. 

Parmi les mesures phares qui figurent dans le programme culturel de François Hollande, se trouve: l’abrogation de la loi de mars 2009 sur la nomination des présidents de l'audiovisuel public directement par l'exécutif, au profit d'une autorité indépendante. Le financement de France Télévisions, qui présente un déficit d’une centaine de millions d’euros suite à la dégradation publicitaire, est en second plan. 

Autres mesures symboliques: réflexion sur la remise en cause d’Hadopi, la situation des intermittents du spectacle et le statut de l’Agence France Presse (AFP). 

Le directeur du magazine Les Inrockuptibles et de la version française du Huffington Post, David Kessler,  rejoint également le gouvernement au poste de conseiller en charge des Médias et de la Culture. 

Derniers articles