• Accueil
  • Sport
  • Tennis
  • BILAN DE L'ANNÉE : La remontée difficile mais encourageante de Del Potro.

L'expérience française face à la jeunesse suisse

unnamedTENNIS - Emmenée par l'expérience et la persévérance de l'ancienne joueuse de tennis française Amélie Mauresmo, l'équipe de France a rencontré ce week end pour le premier tour de la FedCup, la Suisse, au Stade Pierre de Coubertin. Guillaume Asskari y était pour Fréquence ESJ, pour un week end sous le signe du tennis.

C'est ce week-end que ce sont déroulées les multiples rencontres du premier tour du groupe mondial I et II. Une rencontre d'ordre majeure s'est disputée sur le sol en dur du stade de Coubertin, avec en prime une qualification pour le premier barrage d'accession pour le groupe mondial 1. La France, qui a quitté l'élite mondiale pour la première fois de son histoire il y a trois ans, espère réussir à se faire une place dans cette élite, la victoire était donc impérative.

« Un suspense intense jusqu'au bout... »

Dans un stade quasiment plein, poussée par le public du stade Pierre-de-Coubertin, la France a battu la Suisse 3 à 2 après la victoire en double de la paire Alizé Cornet/Kristina Mladenovic sur le duo Timea Bacsinszky/Belinda Bencic 7-5, 6-4, dimanche à Paris. Alizé Cornet a pu compter dans dernier match sur une spécialiste du double, Mladenovic, qui a réussi à gérer la tension de l'enjeu pour délivrer son équipe. Menées 4-1, les Tricolores sont revenues au fur et à mesure dans la partie pour prendre les commandes et empocher le premier set en s'appuyant sur l'aisance à la volée de Mladenovic. Un soulagement pour les Bleues qui se sont fait rejoindre deux fois au score grâce notamment à une excellente performance de Belinda Bencic. Un soulagement également pour tout le staff mais aussi pour le public qui a chanté et encouragé l'équipe de Mauresmo.

Michel, supporter français dans un groupe de fan de tennis depuis 2004 reconnaît que «pendant deux jours, l'ambiance était au rendez vous comme tous les supporters ou fans de tennis qui sont venus en nombre apporter leur soutien. C'était un suspense intense jusqu'au bout avec des rebondissements. La France mérite sa victoire et je pense qu'elles iront loin dans cette compétition».

Belinda Bencic, la révélation suisse : «Je voulais juste me battre et donner le meilleur de moi même».

Âgée de 16 ans, la gagnante en simple junior en 2013 à Roland Garros et à Wimbledon a frappé un grand coup ce week end dans le nouveau temple du tennis féminin. Devant tous ses supporters venu de sa ville de naissance, Flawil (SUI); la joueuse de tennis suisse a tenu tête aux deux joueuses françaises les plus expérimentées : Alizé Cornet (7-5, 6-4) et Virgine Razzano (6-1, 6-1) en deux sets. Une surprise pour les spectateurs du stade Coubertin, la joueuse 146ème mondiale au classement WTA qui s'impose face à la 27ème. Un hasard ? Une baisse de régime pour Alizé Cornet qui pour autant ne change pas ses ambitions, comme elle l'a confiée en conférence de presse au terme de ce match.

Alizé Cornet  Après sa défaite contre la jeune suisse, elle s'explique sur son état de forme «Même si j'ai eu un virus toute la semaine, forcément j'étais encore un petit peu touché, mais c'est pas une excuse à ma défaite, j'aurai dû être plus agressive » Samedi, avant de partir de conférence de presse, déçue de sa performance, elle avait affirmée « certes j'étais pas à 100 % mais c'est un problème d'ordre tactique, en tout cas quoiqu'il arrive je garde confiance » Une confiance qu'elle retrouve dès le lendemain avec une victoire en simple contre Timea Bacsinszky et en double avec Kristina Mladenovic.

Belinda Bencic «J'avais aucune pression, je voulais juste me battre et donner le meilleur de moi même, maintenant, même si nous sommes pas qualifiés, je peux en retirer de belles performances ici à Paris. C'est un honneur d'avoir réussi à gagner mes deux matchs».

Heinz Günthardtheinz, entraineur de l'équipe de Suisse « Le résultat montre que la France et la Suisse ont mené une bataille infinissable. Il fallait bien un vainqueur, ça s'est joué à pas grand chose».

 

FED CUP / GROUPE MONDIAL II
France - Suisse (indoor, à Paris-Coubertin) : 3-2

Samedi 8 février 2014

Virginie Razzano (FRA) bat Stefanie Voegele (SUI) : 6-2, 6-1
Belinda Bencic (SUI) bat Alizé Cornet (FRA) : 7-5, 6-4

Dimanche 9 février 2014
Alizé Cornet (FRA) bat Timea Bacsinszky (SUI) : 6-2, 7-6
Virginie Razzano (FRA) - Belinda Bencic (SUI) : 6-1, 6-1
Alizé Cornet-Kristina Mladenovic (FRA) - Timea Bacsinszky-Viktoria Golubic (SUI) 6-2, 7-6 (7/4)

Guillaume ASSKARI, envoyé spécial au stade Pierre de Coubertin

 

Derniers articles

Sur le même sujet

Dernières vidéos