• Slide FESJ 2015
  • L'hebdo sports

France – Croatie : Vingt ans après, deux ans plus tard

FRACRO.png

AVANT-MATCH - La finale de la Coupe du monde oppose cet après-midi (17h), l'équipe de France à la Croatie. Une remake de la demi-finale de 1998, à la symbolique forte.

 

 

Qui aurait cru voir une telle finale avant le début de la compétition ? Pour beaucoup, ce match entre la France et la Croatie était attendu en huitièmes de finale, puisque les coéquipiers de Luka Modric auraient dû terminer deuxièmes du groupe D, derrière l'Argentine.

 

Mais les Croates ont du cœur et du talent. Ces deux qualités ont porté les hommes de Zlatko Dalic à une marche du toit du monde. Un record pour ce jeune pays, crée en 1991. Un record qu'ils aimeraient battre, surtout face à leur bourreau.
Car si tous les français se souviennent de la demi-finale de 1998, les croates ont eux aussi ce douloureux souvenir ancré au plus profond de leur esprit. Cette fois, pas de Lilian Thuram, mais une équipe de France qui a réussit à mettre au moins autant de cœur à l'ouvrage.

 

Ces bleus-là, personne ne les voyait aussi loin. Surtout après une phase de poule compliquée. Mais impossible n'est pas français, et les hommes de Didier Deschamps sont en finale. Deux ans après l'Euro, et cette finale volée selon certains, par Eder, Cristiano Ronaldo et les Portugais.

 

Deux ans plus tard, et vingt ans après leurs aînés, les Bleus sont en finale. La France est finaliste de la Coupe du monde pour la troisième fois sur les six dernières éditions. Un record qui n'appartient qu'à elle.

 

 

 

Le match dans le match : Varane – Modric

 

 

 

Depuis quelques années, quand on parle de finale, il y a toujours un joueur du Real Madrid pas loin. Parce que le club espagnol a raflé les trois dernières coupes d'Europe, peut-être. Mais aussi parce qu'il est assuré de compter dans ses rangs un champion du monde dès ce soir (tout comme l'AS Monaco, qui verra s'affronter Djibril Sidibé et Danijel Subasic). Un joueur, qui sera ce soir triple champion d'Europe avec la maison blanche, et champion du monde avec son pays. Que demander de plus ? Un ballon d'or pardi !

 

Raphaël Varane, le défenseur français, est le symbole de cette équipe française. Buteur en quart de finale face à l'Uruguay, il a dégoûté Lukaku en demi-finale. Le joueur formé à Lens connaît bien le dicton : « Les finales ne se jouent pas, elles se gagnent ».

 

Mais en cas de contre-performance, c'est Luka Modric qui soulèvera la Coupe ce soir. Le capitaine croate, étincelant au Real Madrid, porte à bout de bras son équipe depuis le 1er tour. Et le milieu de terrain de 32 ans n'est pas le genre de joueur à disparaître lors d'un grand match. Les Bleus sont prévenus.

 

Le prono (complètement neutre) de la rédaction : France 3 – 0 Croatie.

Photo : AFP.

 

Derniers articles

RSS

Dernières vidéos