• Slide FESJ 2015
  • L'hebdo sports

Russie – Croatie : voyage au bout de l'ennui ?

RUSCRO.png

AVANT-MATCH - La Russie, pays hôte, et la Croatie s'affrontent ce soir pour une place en demi-finale de la Coupe du monde 2018. Entre des Russes qui refusent le jeu et des Croates parfois en panne d'inspiration, le match promet peu de choses.

 

Le point commun entre la Russie et la Croatie ? Les deux équipes se sont qualifiées en quarts de finale aux tirs au but, après un match nul un but partout (face à l'Espagne pour la Russie, contre le Danemark pour les Croates). L'autre point commun entre ces deux matches ? On s'est ennuyé. D'un côté, des équipes qui refusaient de faire le jeu, et de l'autre, deux formations croates et espagnoles paralysées par l'enjeu, incapable de proposer un semblant d'action pendant 120 minutes. Et la Russie compte bien retenter le coup ce soir. Avec un 5-4-1 aligné au coup d'envoi dimanche dernier, les intentions du coach Cherchesov étaient claires : tenir. Contre l'Espagne, cette technique a fonctionné. Pourquoi pas une deuxième fois ?

Décimés 3-0 en phase de poule par l'Uruguay, les russes ont bien compris que contre des grosses nations, ils ne pouvaient pas se découvrir. C'est donc en « tuant » le football que la Russie avance. Toujours soutenue par son public, qui se fiche de voir du jeu, tant que son équipe passe. La balle est clairement dans le camp Croate, au sens propre comme au figuré.

Mais que vont nous proposer les coéquipiers de Luka Modric ? Excellents en phase de poule de l'Euro 2016 et de cette Coupe du monde, ils s'étaient fait sortir dès les huitièmes de finale en 2016 après un match terne contre le Portugal, et a manqué de peu la porte contre le Danemark cette année. Les Croates n'ont plus l'habitude des matches à élimination directe.Et leur statut de candidat crédible à la victoire finale est peut-être un fardeau trop lourd à porter pour cette équipe malgré tout ambitieuse. Elle devra produire le jeu, sans quoi elle risque de subir une violente désillusion. Mais en a-t-elle le mental ?

 

Le match dans le match : Akinfeev – Subasic

 

Dans le cas où la Croatie tombe dans le piège russe, le duel à suivre de près sera celui des deux portiers. Le gardien russe, impuissant sur l'ouverture du score espagnole en huitièmes, a éliminé presque à lui tout seul les champions du monde 2010, en repoussant deux penaltys. En face, le gardien espagnol David De Gea, a tout laissé passer.

 

Mais cette fois, Akinfeev va trouver à qui parler. Danijel Subasic a été héroïque durant la séance de tirs au but face au Danemark. En repoussant trois tentatives adverses, il a égalé le record du portugais Ricardo, lors de la Coupe du monde 2006 contre l'Angleterre. D'une certaine manière, on a presque envie que ce match se termine par une séance de penaltys. Rassurez-vous, il y a de grandes chances que cela arrive.

 

Le prono de la rédaction : Russie 1 – 1 Croatie (La Croatie se qualifie aux tirs au but)

 

Photo : Mladen Antonov/AFP – Martin Bernetti/AFP.

 

Derniers articles

Dernières vidéos