• Slide FESJ 2015
  • 20h, l'invité
  • L'hebdo sports

Euro 2016 : Pologne-Portugal, voyage au bout de l'ennui ?

c_1100_500_16777215_00_images_articles_Cristiano_Ronaldo_Euro_2016_AFP.jpg

EURO 2016 - Ce jeudi au stade Vélodrome se déroule le premier quart de finale de l'Euro, qui oppose les Portugais de Cristiano Ronaldo aux Polonais de Robert Lewandoski. Le match promet d'être électrique sur le papier, mais pourrait ne pas se montrer à la hauteur de ses attentes. 

Le 2ème du groupe C contre le troisième du groupe F. Ce premier quart de finale de l'Euro, entre la Pologne et le Portugal, n'est pas le plus sexy. Il oppose pourtant des joueurs de grand talent, et deux équipes qui ont un passif différent avec la compétition européenne. Les Polonais, après une phase de groupe tranquille (et un match nul 0-0 arraché contre l'Allemagne), découvrent les quarts de finale pour la première fois de leur histoire. Les Portugais eux, sortent d'une phase de poule difficile dans un groupe pourtant largement à leur portée. Ils ont cependant été incapables de gagner contre l'Islande, l'Autriche et la Hongrie, concédant trois matches nuls, suffisant pour accéder aux huitièmes comme l'un des meilleurs troisièmes. Pourtant, les voir en quarts de finale est loin d'être une surprise, puisque les hommes de Fernando Santos ont un abonnement aux quarts depuis 1996. Ils ont même été finalistes de l'édition de 2004, chez eux, défaits par la surprenante Grèce. 

Les deux équipes affichent des statistiques assez similaires : ils marquent peu. Les polonais n'ont trouvé le cadre qu'à trois reprises, et ne doivent leur présence en quarts qu'à une séance de tirs aux buts remporté face à la Suisse (1-1, 5 t.a.b. à 4). Ils n'ont cependant récupéré le cuir dans leurs filets qu'une seule fois, face à la Suisse justement. A l'exception du match fou contre la Hongrie (3-3), le constat est assez semblable pour les Portugais : les coéquipiers de Cristiano Ronaldo n'ont marqué que deux fois, pour un seul but concédé. Leur rigueur défensive leur a permis de triompher de la Croatie, pourtant vainqueur de l'Espagne, double tenante du titre, en phase de groupe.

Cristiano contre Lewandoski, malaise de stars

Faut-il s'attendre à un match ennuyeux ? Possible. Les deux équipes brillent par leur défense, mais clairement pas par leur attaque. La Pologne est l'équipe la moins prolifique des huit restantes, mais aussi la plus solide, derrières les invincibles allemands. Les Portugais bénéficient eux d'une capacité à marquer n'importe quand, notamment quand on n'y croit plus trop (Nani a marqué à la 117ème minute face à la Croatie, dans un match où plus personne ne pensait que les joueurs pouvaient encore cadrer un tir). 

Le malaise des deux équipes est en partie dû à celui de leur star respective. Cristiano Ronaldo, le génie portugais est à la peine dans cet Euro, et a même manqué un penalty en phase de poule. Le madrilène n'a marqué que deux fois en douze matchs à élimination directe, et jamais sur coup franc, malgré 40 tentatives. Robert Lewandoski, la star polonaise, n'a toujours pas trouvé le chemin des filets depuis le début de cet Euro. La Pologne s'appuie plus sur Jakub Blaszczykowki (à vos souhaits), impliqué sur les cinq derniers buts de son pays. Les stars ne sont pas toujours celles que l'on croit.

 

Le prono de la rédaction : 0-0, le Portugal s'impose aux tirs aux buts. 

Photo : AFP/Martin Bureau

Derniers articles

Dernières vidéos