Pour la dernière du FC Nantes à la Beaujoire, Waldemar Kita censure Der Zakarian

fc-nantes-mai-2016-tribune.png

FOOTBALL/VIDEO – Comme la moitié des clubs de l’élite du football français, le FC Nantes célébrait samedi soir son dernier match à domicile de la saison. L’occasion pour l’entraîneur des Canaris de dire au revoir… Ou presque.

Michel Der Zakarian l’avait annoncé à l’issue du match face à Marseille le 24 avril dernier, il ne sera plus l’entraîneur du FC Nantes la saison prochaine. En plus de la fête habituelle, les ultras de la tribune Loire avaient donc décidé de rendre un dernier hommage à l’homme qui a fait remonter par deux fois le club de la Ligue 2 à la Ligue 1. À l’issue de la rencontre face à Caen (1-2) ce samedi, il s’est vu remettre un cadre vitré contenant des mots de remerciements de la Brigade Loire, groupe d’ultras nantais. Invité à s’exprimer face aux supporters, l’entraîneur était prêt à parler lorsque la sonorisation du stade a commencé à lancer de la musique provoquant la colère des supporters.

Un « accident » aux allures de censure par le président du FCN, Waldemar Kita. Dès le lendemain, l’AFP a confirmé l’information en affirmant que le propriétaire du club aurait délibérément demandé à ce que la voix de son futur ex-entraîneur soit camouflée. Lucas, 21 ans, était présent au stade lors des faits et affirme que « la sonorisation a démarré lorsque Michel Der Zakarian s’apprêtait à prendre la parole ». Il développe la scène : « nous pensions tous que c’était un accident, il y a toujours un peu de musique après les matches. Mais là, ça ne s’arrêtait pas, on se doutait de plus en plus que c’était un acte volontaire de censure, surtout lorsque l’on connaît les mauvaises relations qu’entretiennent Kita et Der Zakarian ».

Vidéo & photo Baptiste Denis/Fréquence ESJ