Trois sportifs français qui feront 2012

(Reading time: 2 - 3 minutes)

tsonga-au-rendez-vous-de-federer

L’année 2012 est placée sous le signe des Jeux Olympiques, qui auront lieu en août à Londres. Pourtant, certains athlètes français n’y participeront pas ou ont des ambitions au delà de ce rendez-vous. Nous avons donc choisi trois sportifs français qui vont marquer cette nouvelle année.

On pense d’abord à Jo Wilfrid Tsonga, qui tentera d’intégrer le Top 4 cette année. Ce serait une première pour lui mais aussi pour un Français depuis Sebastien Grosjean en 2001. Le Manceaux a connu une fin de saison 2011 pleines de promesses. Même si à chaque fois, il a dû s’incliner face au maître Roger Federer, le Français a prouvé en battant Nadal notamment qu’il faudrait vraiment compter sur lui à l’avenir. S’il ne se blesse pas, il est véritablement en mesure de se rapprocher du Top 4 mondial. Dès janvier et l’Open d’Australie, seul Grand Chelem où il est parvenu à rallier la finale, Tsonga arrivera plein d’ambitions. On espère donc le meilleur et pourquoi pas aussi une petite médaille olympique en août à Londres.

beauxis-de-retour2012 sourira peut-être à un jeune revenant. Je veux bien sûr parler de Lionel Beauxis. Transféré à Toulouse cette saison, il a réalisé des performances éblouissantes ces dernières semaines qui lui ont permis d’être appelé par le nouveau sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André. A 26 ans, ce Tarbais d’origine revit à Toulouse, après cinq années passées au Stade Français. Son jeu au pied, d’une précision hallucinante, refait des ravages et on ne peut qu’espérer qu’il réédite ses performances en club avec l’équipe de France. En tout cas, il a les moyens de bousculer la hiérarchie et on ne se plaindra pas d’avoir deux demi d’ouverture (avec François Trinh-Duc) pétris de talent.

img-benzema-peut-tout-tenter-1325761988 461 350 crop articles-151723Du côté des footballeurs français, on pense immédiatement à Karim Benzema. Seul joueur français à briller dans un grand club européen (Real Madrid) et en Bleu, l’ancien Lyonnais est donc notre joueur de 2012. Avec le Real, il voudra décrocher un premier titre majeur (Liga ou Ligue des Champions ou les deux) et arriver en pleine forme pour l’Euro, où il aura à cœur de briller, lui qui avait manqué le dernier Mondial. On savait le joueur talentueux, mais depuis un an, il a pris une autre dimension, faisant de lui un joueur plus complet, plus altruiste, meilleur finisseur et surtout bien plus mature. Tous les ingrédients qui font de lui un grand attaquant.

Trois Français, trois disciplines et trois destins. Rendez-vous dans un an pour savoir si 2012 aura été leur année...

Derniers articles