• Slide FESJ 2015
  • 20h, l'invité
  • L'hebdo sports

Mexico : terre de sacre pour Hamilton ?

Vettel et Hamilton au coude à coude sur le circuit de Catalogne (Espagne) crédits – LAT Photographic

Formule 1 - Alors que la lutte entre Lewis Hamilton (Mercedes) et Sebastien Vettel (Ferrari) bat son plein, Mexico sacrera-t-il le pilote britannique ? C’est la question qui trotte dans toutes les têtes à quelques jours de la 18e manche du championnat de Formule 1. 

Lewis Hamilton va-t-il soulever un 4e trophée de champion de monde ? Sebastian Vettel arrivera-t-il à faire durer le suspens ? Est-il capable de renverser la vapeur et d’aller chercher un 5e sacre en carrière ? 9 points suffisent au pilote Mercedes pour être sacré, soit une place dans le top 5. Avec 3 courses encore à disputer, la messe semble dite mais le sport automobile peut parfois être cruel. Un abandon au prochain Grand Prix et une contre performance au pays d’Ayrton Senna pourraient remettre l’Allemand en selle et relancer le championnat pour la dernière manche.

Vettel impuissant ?

Un sacre de Vettel à la régulière aurait beaucoup d’ampleur et de saveur pour ce dernier. Il n’en reste pas moins que la tâche paraît ardue pour Baby Schumi. Cela s’apparente même à une mission impossible tant Hamilton au volant de sa flèche d’argent est irrésistible depuis Spa-Francorchamps (Belgique). 5 victoires et une 2e place, 143 points glanés en 6 courses contre seulement 63 pour le pilote de la Scuderia. Ce dernier, proche du KO, risque de se voir infliger le coup de grâce dès ce week-end.

Un top 5 pour Hamilton au Mexique et il rejoindra le club très fermé des quadruples champions du monde, dont un certain Vettel fait partie avec le Professeur, Alain Prost. À noter que depuis 2015 et le retour de la F1 au pays du sombrero, Mercedes a remporté les deux éditions en trustant à chaque fois la première ligne en qualification et à l’arrivée. Une statistique qui ne doit pas rassurer le natif d’Heppenheim. Clairement, Vettel n’a plus son destin en main et seul un miracle viendrait lui permettre d’arracher ce trophée tant convoité.

Mais connaissant le tempérament de l’allemand, qui n’a plus grand chose à perdre, nous pouvons espérer voir une course animée. D’autant plus que la meute qui suit ce duo n’est pas en reste et que de belles places sont encore à prendre d’ici la fin de saison. Cela augure une course prometteuse et nous n’allons pas bouder notre plaisir.

Retrouvez ci-dessous le programme des festivités : (heures françaises)

• Vendredi 27 octobre : essais libres 1 et 2 (16h50 et 20h50)
• Samedi 28 octobre : essais libres 3 et essais qualificatifs (16h50 et 19h50)
• Dimanche 29 octobre : course (19h50)

Derniers articles

Dernières vidéos