Nouveau mouvement d'indignation pour les catholiques traditionalistes.

Mvmts intégristes

Lundi s'est déroulée à Paris une manifestation de catholiques traditionalistes. Ils ont protestés contre ce qu'ils considèrent comme une "atteinte à l'ordre moral". C'est la pièce de théâtre Golgota Picnic de Rodrigo Garcia, jouée à Paris depuis jeudi dernier, qui est à l'origine de ces mouvements contestataires. Les dernières représentations sont prévues samedi prochain. 

Considérée comme blasphématoire et provocante, la pièce de théâtre a provoqué l'indignation des catholiques traditionalistes de plusieurs pays. Leur regroupement à Paris hier avait pour but de protester contre cette pièce qu'ils qualifient d' "injure au Christ". Les 2.000 manifestants, munis de banderoles aux slogans divers tels que "Christ blasphémé, chrétiens indignés" ou encore "Christianophobie, ça suffit" ont marché de la place de l'Alma (VIIIe-arrondissement) au théâtre du Rond-Point où se jouait la pièce de l'Argentin Rodrigo Garcia.

Une autre manifestation à moindre envergure - 250 personnes selon un journaliste de l'AFP - a défilé de la place Saint-Michel (Ve arrondissement) à Jussieu, avec pour motif de protester contre "l'ordre moral".

La scène violente de crucifixion présente dans la pièce est, selon ces derniers, l'expression d'une "christianophobie". Cependant, la contre-attaque ne s'est pas fait attendre, et une contre-manifestation a eu lieu, prônant la liberté de création et s'opposant à l'ordre moral, avec pour argument clé la laïcité de la France.

D'un coté les catholiques traditionalistes considérant que "la France est catholique et doit le rester" ( slogan d'une des banderoles) et de l'autre, les défenseurs de la liberté de création protestant contre l'ordre moral. Voilà un sujet épineux qui revient de plus en plus souvent, remettant en question l'évolution des moeurs en France et risquant fort de diviser la société française.

 

Ca peut aussi vous intéresser

Welcome 200GBP Bonus at William Hill here.

Derniers tweets