• Slide FESJ 2015
  • L'hebdo sports
Hippocampe Fou, invité de

Hippocampe Fou, invité de "Storytelling", mercredi 23 mai

STORYTELLING – Le rappeur Hippocampe Fou est l’invité invité de "Storytelling" ce soir, en direct, de 20h à 21h sur Fréquence ESJ et Airshow. Hippocampe Fou, alias Sébastien Gonzalez est de ces rappeurs qui aiment les mots et les sons. Le 9 mars dernier, il sort son troisième album, TERMINUS, dernier opus donnant suite à Aquatrip et Céleste – évoquant chacun les milieux sous-marins, aériens et finalement sous-terrains.

+

Pierre Dharréville, invité de

Pierre Dharréville, invité de "20h, l’invité", mardi 22 mai

#20H, L'INVITE - Le député PCF de la 13ème circonscription des Bouches-du-Rhône Pierre Dharréville est l'invité de "20h, l'invité" ce soir. Il reviendra avec nous sur l'actualité de ces derniers jours et notamment sur la vidéo publiée par Rémy Gaillard et Brigitte Bardot sur la fermeture des abattoirs en France.

+

Alex Vizorek : « Si ce que je dis n’est pas drôle, alors ce que j’ai à dire d’intelligent est perdu »

Alex Vizorek : « Si ce que je dis n’est pas drôle, alors ce que j’ai à dire d’intelligent est perdu »

INTERVIEW/VIDEO - L’humoriste de France Inter, Alex Vizorek était l’invité de Storytelling mercredi 9 mai. Ensemble, nous sommes revenus sur son actualité et son parcours. Entre la préparation d’un nouveau one-man show, sa chronique quotidienne à France Inter et sa chronique hebdomadaire dans Salut Les Terriens, les journées de l’humoriste sont très chargées. Il se prépare à l’écriture de son deuxième spectacle prévu pour… 2020.

+

François Asselineau : « Emmanuel Macron est faible avec les puissants et intransigeant avec les plus faibles. »

François Asselineau : « Emmanuel Macron est faible avec les puissants et intransigeant avec les plus faibles. »

INTERVIEW/VIDEO - Le président-fondateur du parti Union Populaire Républicaine (UPR), François Asselineau, était l’invité de « 20h, l’invité » mardi 8 mai. Ensemble, nous sommes revenus sur l’actualité politique de la semaine, les différentes manifestations, la première année d’Emmanuel Macron en tant que Président de la Républicaine et l’avenir de l’UPR. Il se dit très « en colère de la politique du Président Macron » et dénonce une provocation de ce dernier.

+

Mathieu Faure : « Le PSG c’est un club où le jardinier donne des conseils au boucher »

Mathieu Faure : « Le PSG c’est un club où le jardinier donne des conseils au boucher »

INTERVIEW - Journaliste à Nice matin et So Foot, Mathieu Faure suit l’AS Monaco pour le quotidien azuréen. Pourtant, ce Parisien de naissance est un supporter assumé du Paris Saint-Germain, dont il suit toujours d’aussi près l’évolution.  Ancien abonné du Parc des Princes, il s’est livré sans langue de bois, entre « Pastorisme » et histoires d’« institution ».

+

La chanteuse belge Maurane est décédée

La chanteuse belge Maurane est décédée

DISPARITION - Maurane, chanteuse au grand cœur et à la voix puissante est décédée hier soir à son domicile de Bruxelles pour des raisons encore inconnues. Âgée de 57 ans, la chanteuse était connue en France depuis les années 80 et sa participation à la comédie musicale « Starmania ». De 1986 à 2014, treize albums auront rythmé le monde de la musique et satisfait de nombreux fans de la chanteuse belge avec de nombreux succès comme « le monde est stone » ou encore « ça casse ».

+

Oldelaf : « J’ai travaillé comme un porc pendant des années pour y arriver »

Oldelaf : « J’ai travaillé comme un porc pendant des années pour y arriver »

INTERVIEW/VIDEO - Oldelaf était l’invité de Storytelling mercredi 2 mai. De son vrai nom, Olivier Delafosse, l’auteur-compositeur-interprète et chanteur humoristique est revenu sur les différentes étapes de sa carrière. Il est notamment connu pour La tristitude ou encore La belle histoire. Après plusieurs années en tant que chroniqueur radio sur Europe 1, puis RTL, il revient avec un tout nouvel album intitulé Goliath.

+

Romain Magellan : « Il faut que les entraîneurs et les présidents aient des couilles »

Romain Magellan : « Il faut que les entraîneurs et les présidents aient des couilles »

INTERVIEW/VIDEO - Invité de L'Hebdo Sports mardi 30 mai, l'ancien rugbyman devenu consultant Romain Magellan en a profité pour dresser un bref portrait du rugby français. Avec espoir et ambitions.

+

Mathias Vicherat : « Le nouvelle réforme est une opportunité pour les clients mais aussi pour les employés »

Mathias Vicherat : « Le nouvelle réforme est une opportunité pour les clients mais aussi pour les employés »

INTERVIEW - Mathias Vicherat, directeur adjoint du groupe SNCF, contacté par nos soins, est intervenu sur le mouvement social qui touche l’entreprise. L’actuel responsable du projet d’entreprise de la communication et porte-parole se veut rassurant envers les français et espère notamment que le mouvement de grève s’affaiblisse au plus vite.

+

Maxime Gau : « Mon contrat ne sera pas renouvelé à la fin de la saison »

Maxime Gau : « Mon contrat ne sera pas renouvelé à la fin de la saison »

INTERVIEW/VIDEO - Invité de l’Hebdo Sports hier, le talonneur du Stade Français Paris Maxime Gau est revenu sur la situation délicate du club de la capitale et sa saison compliquée.

+

Oré, à la lisière entre rap et électro

Oré, à la lisière entre rap et électro

INTERVIEW/VIDEO – Invitée de « Storytelling » mercredi dernier sur Fréquence ESJ, Oré est revenue plus en détail sur sa nouvelle vie d’artiste et ses envies. Et notamment sur la venue d’un prochain EP.

+

Avicii, des platines aux étoiles

Avicii, des platines aux étoiles

CULTURE - Le DJ suédois Avicii est décédé ce vendredi à l'âge de 28 ans. Il était connu dans le monde entier pour ses titres envoutants tels que « Wake Me Up » ou « Hey Brother ». 

+

Tolbiac, de l'autre côté du trottoir

Tolbiac, de l'autre côté du trottoir

SOCIÉTÉ - Après l'évacuation de la Fac de Tolbiac ce matin, les étudiants se sont retrouvés en face de l'établissement. Au centre de leurs discussions, une intense volonté de continuer le mouvement, même hors de Paris I. Récit d'une matinée plus ou moins mouvementée.

+

Jean-Luc Romero : « J’ai l’impression que nous ne sommes plus un citoyen français au moment où l’on franchit la porte d’un hôpital »

Jean-Luc Romero : « J’ai l’impression que nous ne sommes plus un citoyen français au moment où l’on franchit la porte d’un hôpital »

INTERVIEW/VIDEO - Invité politique de « 20h, l’invité », Jean-Luc Romero est revenu avec nous sur son parcours, son engagement politique et ses convictions personnelles. L’actuel maire-adjoint du 12ième arrondissement de Paris est l’auteur de Lettre ouverte à Brigitte Macron pour alerter sur la situation des personnes en fin de vie en France. Comme le sida, Jean-Luc Romero a fait de l’euthanasie son combat.

+

Paris reprend son (petit) trône

Paris reprend son (petit) trône

BILAN – Face à une équipe de Monaco dépassée, le Paris Saint-Germain s'est amusé à domicile, en clotûre de la 33ème la journée de Ligue 1 (7-1). Un an après l'avoir perdu, le PSG retrouve les sommets du championnat de France.

+

Thomas Barbazan : « Aujourd’hui, l’opinion fait l’information »

Thomas Barbazan : « Aujourd’hui, l’opinion fait l’information »

INTERVIEW/VIDEO -  Thomas Barbazan était notre invité mercredi soir dans Storytelling. Ensemble, nous sommes revenus sur l’ensemble de sa carrière. L’ancien étudiant à l’ESJ Paris se dit notamment « inquiet de l’avenir du journalisme ». L’animateur de Radio Nova en a aussi profité pour, une fois de plus, s’exprimer sur la polémique autour de sa parodie d’« Emmenez-moi ».

+

La Communauté : voyage au cœur de la banlieue parisienne

La Communauté : voyage au cœur de la banlieue parisienne

CRITIQUE - Après Les Strauss-Kahn, les deux journalistes du Monde Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin reviennent avec un nouvel ouvrage : La communauté. Loin de la bourgeoisie parisienne, les deux journalistes ont décidé d’enquêter extra-muros : à Trappes.

+

« Le dictionnaire de ma vie », Éric Dupond-Moretti

« Le dictionnaire de ma vie », Éric Dupond-Moretti

CRITIQUE - Inutile de présenter Maître Dupond-Moretti. « Acquittator » pour certains, « Robin des bois » pour d’autres, l’avocat français revient sur le feu de la rampe. Cette fois-ci, pas pour une affaire judiciaire, mais pour une affaire plus personnelle : celle de sa vie.

+

Marc Fesneau : « À l’Assemblée nationale, on ne s’écoute pas parler »

Marc Fesneau : « À l’Assemblée nationale, on ne s’écoute pas parler »

INTERVIEW/VIDEO - Marc Fesneau était notre invité, mardi 3 avril dans « 20h, l'invité ». Ensemble, nous sommes revenus sur l’actulaité, les grèves, les différentes lois en discussions à l’Assemblée nationale mais aussi sur les différents conflits internationaux. L’actuel chef de groupe du MoDem à l’Assemblée nationale comprend notamment le sentiment de colère qui est en train de naître chez les salariés des enseignes Carrefour. Il souhaite aussi que le budget de l’armée augmente.

+

"Les putes voilées n’iront jamais au Paradis !" de Chahdortt Djavann

CRITIQUE - Élevée « dans l’amour des livres et la détestation des mollahs », l’écrivaine iranienne Chahdortt Djavann honore son éducation. Entre Je viens d’ailleurs et Autoportrait de l’autre, le régime iranien reste au coeur de ses préoccupations. Il suscite critiques et tourmentes. Son nouvel ouvrage ne déroge pas à la règle. Son titre provocateur évoque un combat de longue date : Le port du voile, qu’elle considère comme une maltraitance, plus particulièrement chez les mineurs.

+

Younous Omarjee : « L’État a toujours tenu sa position de neutralité concernant la Nouvelle-Calédonie. Il faut continuer »

Younous Omarjee : « L’État a toujours tenu sa position de neutralité concernant la Nouvelle-Calédonie. Il faut continuer »

INTERVIEW/VIDEO - Younous Omarjee, député européen, était notre invité de « 20h, l'invité» ce mardi 27 mars. Ensemble, nous sommes revenus sur son parcours et l’actualité politique de la semaine. Parmi les sujets abordés : la grève du service public, le référendum en Nouvelle-Calédonie, les attentats et son rapprochement avec la France Insoumise.

+

Victor Erofeev : « Avec le caviar et les femmes, la langue est véritablement ce que nous faisons de meilleur en Russie »

Victor Erofeev : « Avec le caviar et les femmes, la langue est véritablement ce que nous faisons de meilleur en Russie »

LITTÉRATURE - L’écrivain Victor Erofeev était présent au Salon du livre pour présenter son Encyclopédie de l’âme russe. Nous avons tenté de percer le mystère de ce concept moins invariable qu’il n’y paraît.

+

Alrima : « Le clip de

Alrima : « Le clip de "Fou la" m’a fait détester cette chanson »

INTERVIEW/VIDEO - Ce mercredi, nous avons reçu le rappeur Alrima dans Storytelling. Ensemble nous sommes revenus sur sa carrière et ses succès. Aujourd’hui, le rappeur sort son premier album : Fuego.

+

Salon du Livre 2018 : Le tour du XXe siècle russe en 55 pages

Salon du Livre 2018 : Le tour du XXe siècle russe en 55 pages

LITTERATURE - À l’occasion du Salon du livre, l’auteure Alexandra Litvina et la dessinatrice Ania Desnitskaïa nous font découvrir l’histoire du vingtième siècle russe à travers les joies et les peines d’une famille moscovite.

+

Mon frère le Che : retour sur une vie de révolution

Mon frère le Che : retour sur une vie de révolution

 CRITIQUE - Sorti en 2016, le livre « Mon frère le Che » revient sur la vie trépidante d’Ernesto Guevara contée par son frère, Juan Martin Guevara. De sa jeunesse à Cuba, les confidences déconstruisent toutes les idées reçues sur un des plus grands révolutionnaires contemporains.

+

Sophie Taillé-Polian : « Avec Parcoursup, une génération d’étudiants va être sacrifiée »

Sophie Taillé-Polian : « Avec Parcoursup, une génération d’étudiants va être sacrifiée »

 INTERVIEW - En direct de 20h Politique, Sophie Taillé-Polian s’est exprimée sur la nouvelle plateforme Parcoursup et l’avenir de la gauche. Elle espère notamment que Luc Carvounas sera le nouveau premier secrétaire du Parti socialiste.

+

Bernard Debré : « Faire de Mayotte un département français fût une grave erreur »

Bernard Debré : « Faire de Mayotte un département français fût une grave erreur »

INTERVIEW - Invité de « 20h, l’invité », Bernard Debré s’est exprimé sur la situation à Mayotte. Depuis plusieurs semaines l’île est en crise. L’ancien député de Paris souhaite stopper les immigrations clandestines pour réduire l’insécurité. Pour redynamiser le cent-unième département de France, il propose de défiscaliser les entreprises à Mayotte.

+

Jonathan Kienzlen : « Emmanuel Macron va opposer les Français les uns contre les autres »

Jonathan Kienzlen : « Emmanuel Macron va opposer les Français les uns contre les autres »

INTERVIEW - Mardi soir, dans 20h, l’invité, nous recevions Jonathan Kienzlen. Le premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste du Val-de-Marne s’est exprimé au sujet de la SNCF. Il est notamment favorable à l’ouverture à la concurrence pour les ligne à grande vitesse.

+

Maxime Thiébaut : « Avec l’instauration des peines alternatives, il y aura de nombreux délinquants dans nos villes »

Maxime Thiébaut : « Avec l’instauration des peines alternatives, il y aura de nombreux délinquants dans nos villes »

INTERVIEW - Maxime Thiébaut, vice-président des Patriotes, est intervenu hier soir dans 20h, l’invité. Autour du monde carcéral et ses problématiques, il défend la nécessité d'une politique ambitieuse, ferme et des actions concrètes. Il est notamment contre l’instauration des peines alternatives.

+

Gérard Filoche : « la manière dont Édouard Philippe présente les cheminots est arrogante »

Gérard Filoche : « la manière dont Édouard Philippe présente les cheminots est arrogante »

INTERVIEW/VIDEO - Gérard Filoche était ce matin notre invité sur le plateau d’« A travers champs » depuis le Salon International de l’Agriculture. Depuis son départ et non son éviction du Parti socialiste, il est membre du groupe militant pour une Gauche démocratique et sociale (GDS). Avec lui, nous sommes revenus sur le programme pour changer le système agricole actuel et le dernier sondage sur la suppression du statut de cheminot qu'il considère comme « un véritable mensonge ».

+

Jean Lassalle : « François de Rugy commence vraiment à prendre la grosse tête »

Jean Lassalle : « François de Rugy commence vraiment à prendre la grosse tête »

INTERVIEW/VIDEO - Jean Lassalle était notre invité ce matin sur le plateau d’« A travers champs » en direct du Salon international de l’agriculture. Le Président du mouvement Résistons ! en a profité pour tacler François de Rugy et régler ses comptes avec Marlène Schiappa. Nous sommes aussi revenus sur d’autres questions d’actualité, notamment le remaniement de la carte des zones défavorisées. Jean Lassalle considère ce projet comme une « ânerie ».

+

Yannick Jadot : « Le salon de l’agriculture est un immense spectacle, c’est de la communication »

Yannick Jadot : « Le salon de l’agriculture est un immense spectacle, c’est de la communication »

INTERVIEW/VIDEO - Sur le plateau d’ « A travers champs », nous recevions ce matin le député écologiste européen, Yannick Jadot. Nos journalistes sont revenus avec lui sur l’actualité politique et écologique.

+

Florian Philippot : « Chez Macron, c’est souvent du vent »

Florian Philippot : « Chez Macron, c’est souvent du vent »

INTERVIEW/VIDEO - Mercredi 28 février, nous avons reçu sur le plateau d’ « A travers champs » Florian Philippot. Ce fut, pour le président des Patriotes, son deuxième jour au Salon International de l’Agriculture. Nos journalistes l’ont interrogé sur son mouvement politique, l’agriculture mais aussi la réforme de la SNCF.

+

Jacques Cheminade : « J’ai perdu beaucoup d’argent dans les campagnes électorales »

Jacques Cheminade : « J’ai perdu beaucoup d’argent dans les campagnes électorales »

INTERVIEW/VIDEO - Ce matin, nous recevions Jacques Cheminade sur le plateau d’« A travers champs » au Salon International de l’Agriculture. Parcours politique, SNCF, agriculture… le Président de Solidarité & Progrès a répondu aux questions de nos journalistes.

+

Danielle Simonnet : « L’accompagnement des agriculteurs doit être durable »

Danielle Simonnet : « L’accompagnement des agriculteurs doit être durable »

INTERVIEW/VIDEO - En ce troisième jour du Salon de l’Agriculture, nous avons reçu Danielle Simonet sur le plateau d’ « A travers champs ». L’oratrice nationale de la France Insoumise, et non « la porte-parole » comme elle tient à le rappeler, a répondu aux questions des journalistes de Fréquence ESJ.

+

Cédric Villani : « L’agriculture française a manqué d’investissement, il faut y remédier »

Cédric Villani : « L’agriculture française a manqué d’investissement, il faut y remédier »

INTERVIEW/VIDEO - En cette première journée du Salon de l’Agriculture 2018, Cédric Villani a été le premier à tester le plateau d’ « A travers champs ». Spécialiste de l’analyse mathématique, il apporte son soutien au candidat Macron en mai dernier. Cedric Villlani est depuis député de la cinquième circonscription de l’Essonne. L’occasion pour lui d’aborder sur notre plateau divers sujets politique.

+

Salon de l'agriculture 2018 - Les invités

Salon de l'agriculture 2018 - Les invités

EVENEMENT - Du 24 février au 4 mars, pour la cinquième année, Fréquence ESJ sera présente au Salon de l'agriculture. Plus de 10 heures de direct seront réalisées depuis un studio de télévision installé spécialement au coeur du salon avec un rendez-vous quotidien de 9h30 à 10h30 : "A travers champs".

+

"L’Insoumis", les coulisses d'une campagne présidentielle

CRITIQUE - Gilles Perret a suivi pendant près de deux mois le leader de la France Insoumise lors de la campagne présidentielle. Environ un an après les faits, ce film permet aux spectateurs de se trouver immergés dans l’action d’un candidat en campagne et de son équipe. Le dimanche 11 février se tenait une avant-première du film à l’espace Saint-Michel en présence de Gilles Perret. Nous y étions, entourés de nombreux insoumis.

+

"Je suis normal", la révélation du Nikon Film Festival 2018

INTERVIEW - Cinquante courts-métrages ont été sélectionnés pour le Nikon Film Festival 2018. Le premier prix a été décerné ce jeudi à Je suis une blessure. Mais l'un des films en compétition a attisé notre curiosité : Je suis normal. Entre angoisse et incompréhension, ce court-métrage fait écho à une triste réalité : l'homosexualité n'est pas totalement acceptée dans notre société. Nous avons pu rencontrer le réalisateur, Paolo Cedolin Petrini.

+

Laure de La Raudière :

Laure de La Raudière : "Il y a une vraie place à droite"

INTERVIEW/VIDEO - Mardi 13 février, Fréquence ESJ recevait Laure de la Raudière, députée de la 3ème circonscription d'Eure-et-Loire dans 20h, l'invité. L'occasion de revenir sur les sujets qui ont fait l'actualité de la semaine mais aussi sur le groupe dédié à la cybersécurité et à la souveraineté numérique qu'elle copréside.

+

Le camp Hidalgo mobilise ses troupes et milite contre l’abstention à Paris

Anne HidalgoPARIS 2014 - Ce jeudi 13 mars, Anne Hidalgo a tenu son grand meeting de campagne pour les Municipales, au Cirque d’Hiver (Paris XIème arrondissement). En présence du maire sortant, Bertrand Delanoë, qui a prononcé un discours élogieux envers la candidate, Anne Hidalgo a encensé les Parisiens, loué la capitale et rappelé les grandes lignes de son programme. Elle a également insisté sur l’importance d’aller voter : d’abord par devoir pour la démocratie, mais aussi pour ne pas « rendre les clés » de la mairie de Paris. Fréquence ESJ y était.

Malgré un nombre de militants présents moins important (1.600 au lieu de 2.000), et l’absence, non prévue, mais surtout remarquée de Jeannette Bougrab, l’ex-secrétaire d’Etat de Nicolas Sarkozy à la Jeunesse et à la Vie Associative, c’est avec une certaine décontraction qu’Anne Hidalgo monte sur la tribune : « Je respire là. J’ai envie de prendre mon temps, et de goûter ce sentiment avec vous toutes et vous tous ». Devant des personnalités, telles qu'Harlem Désir, Lionel Jospin, ou d’autres comme l’athlète Muriel Hurtis, les acteurs Denis Podalydès et Gérard Darmon, ainsi que des militants qui la voient déjà dans le fauteuil de maire, la candidate à la mairie de Paris place les Parisiens au cœur de ses propos.

Bertrand Delanoë : « C’est à vous qu’appartient l’avenir de Paris, et à personne d’autre. Nous ne sommes que des instruments »

Sans surprise, c’est le maire sortant qui a le droit à la plus longue ovation. En ouverture de ce meeting, il prononce un discours dans lequel il rappelle les raisons de son élection en 2001 : « Ce sont les Parisiens qui ont voulu changer d’air, et prendre un temps d’avance ». Il réaffirme son amour pour Paris, et son souhait de voir la capitale « heureuse » dans les prochaines années. Ce qui lui permet rapidement de vanter l’engagement d’Anne Hidalgo à Paris depuis 2001, et surtout dans le secteur de l’urbanisme depuis 2008. Il revient brièvement sur son « indisponibilité de quelques semaines » en 2002, après avoir été poignardé le 6 octobre en plein Hôtel de ville, mais surtout sur la manière dont elle a assuré l’intérim, comme une façon de montrer qu’il y a douze ans, elle avait déjà l’étoffe d’une maire : « Anne Hidalgo a assumé avec  efficacité, compétence, et sérieux, sa responsabilité de première adjointe, qui a fait l’intérim du maire de Paris. Et si vous le permettez, je dirais qu’elle l’a assumé avec loyauté, fidélité, et ce qui est parfois rare en politique, beaucoup de tact et d’élégance » . Une sorte de passation de pouvoir avant l’heure, entre deux personnes liées par beaucoup de complicité, et d’amitié.

« Je serais la maire de tous les Parisiens »

Autres invités de ce meeting, des maires de villes étrangères, comme Khalifa Sall, maire de Dakar, qui explique que voter Anne Hidalgo,  « c’est permettre à Paris de continuer à rayonner partout dans le monde », et Ignazio Marino, maire de Rome, qui se félicite de la relation entre les deux capitales. Parlent ensuite, des soutiens d’Anne Hidalgo. Chacun se réservant le droit d’adresser quelques piques à Nathalie Kosciusko-Morizet, Ian Brossat, porte-parole des communistes dans la campagne, l’appelle même « l’autre de Longjumeau ». En revanche peu d’allusions de la part de la candidate socialiste, à sa rivale : « Laissons-la avec elleAnne Hidalgo--même ». Elle la qualifie néanmoins « d’énergie négative » à Paris, et gratifie son programme de quelques critiques, concernant les classes sociales, ainsi que sa plus grande proximité avec celles aisées. Anne Hidalgo se dit « maire de tous les Parisiens », car Paris pour elle, doit être une ville ouverte qui se nourrit de toutes les différences : sociales, ethniques, culturelles, religieuses, …  Elle ne veut pas être une maire qui oppose. Comme Bertrand Delanoë, c’est aux Parisiens qu’Anne Hidalgo a réservé une place d’honneur dans son discours, à qui elle adresse de multiples remerciements, déjà, tout en continuant à les mobiliser pour les dix jours de campagne restants, avant le premier tour du 23 mars. « Il nous reste dix jours pour convaincre encore plus de Parisiens, monter plus d'escaliers, frapper plus de portes ! » La candidate a aussi énuméré les grands points de son programme. Pour le logement, et en continuation avec la loi Duflot, ce n’est pas à 25% qu’elle veut augmenter le taux de logements sociaux, mais elle s’engage à aller jusqu’à 30%, afin d’aider les plus démunis. « Les concierges sont les stars de notre quotidien ». Juste avant ce point, des membres du collectif Jeudi Noir, s’étaient fait entendre dans la salle, pour sensibiliser la candidate aux problèmes de logements dans la capitale. Ils ont dû quitter la salle. Elle fait aussi de l’éradication du diesel son combat, au regard de la pollution extrême de ces derniers jours qui pèse sur la région, et du Grand Paris, un projet inévitable, mais bénéfique pour la capitale et sa banlieue. La candidate ne voit pas l’avenir parisien sans écologie, et elle prône un développement des énergies renouvelables et des énergies de récupération. Enfin, elle compte faire prospérer le rayonnement culturel de la capitale, à travers la France et le monde, car « la culture, c’est l’ADN de Paris ».

Anne Hidalgo s’est présentée comme une héritière incontestable du travail de Bertrand Delanoë, et aussi du sien. Elle veut inscrire son programme dans la continuité de ce qu’elle a déjà accompli dans la capitale. Elle a également insisté sur l’importance du vote, une sensibilisation afin d’éviter une abstention qui pourrait potentiellement lui coûter cher, surtout lorsque les sondages montrent un écart qui se resserre entre elle et sa rivale.

Nathalie Kosciusko-Morizet, passera elle aussi par le Cirque d’Hiver, dans le cadre de son grand meeting de campagne avant le premier tour, le 19 mars prochain.

Reportage : Laurent Charbonnier. Photos : Arthur Perrot

Derniers articles

Sur le même sujet

Dernières vidéos