Rama Yade : pari risqué pour victoire non assurée

C'est la toute première fois que Rama Yade, l'ex secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme puis aux Sports, se présente à une élection législative. En faisant campagne sur un pari risqué.

Dans la 2e circonscription des Hauts-de-Seine, la numéro deux du Parti radical espère créer la surprise en cassant le traditionnel duel UMP/PS. Cependant, la possible dispersion des voix entre l'UMPet le Parti Radical pourrait faire perdre la droite dans cette circonscription: un sondage montre que Rama Yade est donnée perdante dès le 1er tour.

La circonscription va-t-elle passer à gauche ?

C'est la question que l'on peut se poser après les résultats du sondage Ifop-Fiducial publié du dimanche par le JDD. Les résultats sont clairs: le candidat socialiste Sébastien Pietrasanta obtiendrait 36% des suffrages et arriverait  devant l'élu sortant, Manuel Aeschlimann (UMP), crédité de 29% des intentions de vote. Rama Yade n'arriverait que troisième avec 19% des voix. Rien n'y fait aussi avec le sondage portant sur une hypothétique triangulaire: dans ce cas, c'est le candidat socialiste qui arriverait en tête avec 48% des suffrages, loin devant Manuel Aeschlimann à 34% et... Rama Yade, à 18%.

La candidature de Rama Yade est-elle légitime aux vues des sondages?

Certains accusent l'ex-secrétaire d'Etat de vouloir faire perdre la droite. Le premier d'entre eux, le candidat UMP de la circonscription, Manuel Aeschlimann. Dans un communiqué, il écrit: "Je demande le retrait immédiat de cette candidature. Dans le cas contraire, Rama Yade devrait assumer seule l'entière responsabilité d'une éventuelle défaite de notre camp [...] Les sondages confirment à ce que je dénonce depuis des semaines: la candidature de division agressive de Rama Yade est en voie de conduire au basculement à gauche de le 2e circonscription [...] Rama Yade, largement derrière moi et sans aucun réservoir de voix, doit se rendre à l'évidence: sa candidature et ses méthodes ouvrent un boulevard au candidat socialiste qui n'en demandait pas tant". Des propos durs révélateurs de la tension présente entre les deux candidats. Plus largement des relations entre Rama Yade et l'UMP, qu'elle avait critiqué en rejoignant le Parti radical de Jean-Louis Borloo. Reste à savoir si Rama Yade va tenir compte des sondages où si elle va continuer sa campagne. Pour l'heure, il semblerait qu'elle ait opté pour la seconde option.

Ca peut aussi vous intéresser

Welcome 200GBP Bonus at William Hill here.

Derniers tweets

Cette semaine au cinéma: Hunger Games - La Révolte Partie 1: rien de vraiment révolutionnaire: CRITIQUE - Cha... http://t.co/ETdRNoGyE9

Fréquence ESJ

RT @ESJParis: Petit-déjeuner proposé par Fréquence ESJ: Tous les étudiants et le personnel de l'ESJ Paris étaient conviés à ... http://t.co

Fréquence ESJ