• Slide FESJ 2015

TELETHON 2018 - Lions Club : “Nous ne voulons pas être des leaders, nous voulons être des moteurs.”

c_1100_500_16777215_00_images_articles_itv_Lions_Club_-_photo_Marie_de_França.jpg

TELETHON - Depuis la première édition en 1987, le Lions Club est un partenaire de l’AFM Téléthon. Il met en place et gère, entre autres, le 36 37, le numéro d’appel de dons. Rencontre avec Denis Carlier, délégué pour le Téléthon des Lions de Paris, et Sylvie Dinneweth, Présidente du Conseil des gouverneurs 2018-2019.

 

En 1987 est né le 36 37, célèbre numéro d’appel de don en faveur du Téléthon. Toute personne voulant donner pour la recherche appelle et s’engage à un certain montant. L’envoi du chèque quelques jours plus tard permet de constater que, chaque année, les promesses de dons sont dépassées.

Partenaires indéfectibles depuis le début, les Lions sont mobilisés dans des dizaines de centres de promesses répartis sur toute la France, le plus gros se situant à l’Hôtel de Ville de Paris : 650 personnes mobilisées pendant les trois jours complets du Téléthon. En tout, c’est 12 millions de bénévoles, au téléphone mais aussi sur le terrain : caddithon, défis sportifs, ventes de crêpes et de vin chaud, stands… Tous les moyens sont bons. Les Lions, conscients que les dons par téléphone s’épuisent avec l’arrivée d’internet, ne sont pas à court d’idée pour financer la recherche.

“Sans le Téléthon, on ne serait plus tout à fait Lions”.

L’organisation est lourde, mais “c’est un rendez-vous à ne pas manquer, nous expliquent Sylvie et Denis. le Téléthon, ça fait partie de nos gènes, c’est un indémodable des Lions. Très prisé par les Lions de l’étranger d’ailleurs !” Ainsi, en Allemagne, les Lions ont mis en place un marathon de 24h, où les citoyens, les institutions et RTL, partenaire de cette mobilisation, peuvent donner en faveur de la recherche.

Cette année à Paris, les Lions seront présents dans leurs centres de promesse, mais aussi dans le 17ème arrondissement, avec un village sur la place de la mairie et un bal le samedi soir. L’objectif de Denis Carlier est d’essaimer et de s’associer avec une ou deux mairies de plus chaque année. Pour soutenir et appuyer au maximum la recherche médicale, avec ce que les Lions font de mieux : mobiliser à grande échelle la société civile et la pousser à s’investir.

Photo : Marie De França

 

Derniers articles

Sur le même sujet

Dernières vidéos