• Slide FESJ 2015

Téléthon : les chercheurs à la rencontre des écoles

2015-AFMTLT_YPOSKESIC.Bernard.jpg

TÉLÉTHON - 1001 chercheurs dans les écoles. C’est le nom de l’opération menée par l’AFM-Téléthon et des professeurs de biologie. Une visite à l’Institut des cellules souches pour le traitement et l'étude des maladies monogéniques (I-STEM) nous a permis d’en savoir plus sur cette initiative.

 

L’objectif est de sensibiliser des élèves de troisième et de lycées à la recherche médicale et aux métiers de la science nous explique une technicienne du laboratoire. La collaboration entre l’AFM-Téléthon et l’Association des professeurs de biologie et de géologie (APBG) date d’il y a quatre ans et a lieu partout en France. Chaque année, les classes investies dans cette opération reçoivent un chercheur du laboratoire I-Stem. Au cours de ces interventions, les élèves peuvent découvrir les dernières avancées de la recherche biomédicale. Au programme, troisièmes et lycéens abordent les maladies génétiques et les enjeux des nouvelles thérapies avant de découvrir  le quotidien d’un chercheur.

De la théorie aux compétences

L’apport de 1000 chercheurs dans les écoles est multiple. En effet, la visée est d’abord pédagogique puisque les thématiques abordées par les professionnels sont en lien avec les programmes scolaires. « Une très bonne occasion de concrétiser des sujets théoriques qui peuvent paraître flous et abstraits pour certains élèves », ajoute notre technicienne. 

« C’est vraiment gagnant-gagnant. Ça donne encore plus de sens pour ces établissements qui sont habitués à se mobiliser pour le Téléthon. Les chercheurs expliquent la thérapie génique et la thérapie cellulaire »  finit-elle. Si le deuxième but de cette opération est de sensibiliser les publics aux maladies géniques et à leurs traitements, il permet surtout aux adolescents de découvrir un milieu professionnel souvent méconnu. La majorité des jeunes n’a aucune idée de ce que peut être et représenter le métier de chercheur. En présentant leurs travaux et en racontant leur quotidien dans les laboratoires, les intervenants feront, qui-sait, naître de futures vocations. Vocations plus que bienvenues pour assurer la relève, et ainsi, développer de futurs traitements à destination des malades. 

 

Photo/AFM-Téléthon

 

 

 

Derniers articles

Dernières vidéos