• Slide FESJ 2015
  • L'hebdo sports

Nagui : « Ces enfants malades sont les vedettes d’un week-end »

IMG_4362.jpg

TÉLÉTHON - Animateur télé et présentateur pour les 35 heures de direct du Téléthon, Nagui s’est confié à la rédaction de Fréquence ESJ sur l’incroyable aventure qu’est cet événement.

 

Il y a 15 ans, à cette même date, Nagui enfilait pour la première fois le rôle de présentateur pour les 35 heures de direct du Téléthon. Depuis, tous les ans à cette période, il se prépare à ce nouveau défi que lui offre cet événement. A ses côtés pour ces deux jours, Sophie Davant, engagée dans cette cause, elle aussi, depuis plus de vingt ans. Un moment particulier pour lui : « Le Téléthon, c’est la fête, des exploits, ça attire l’attention donc ça engendre des dons. C’est un moyen de trouver des remèdes et des solutions contre la maladie. » 

Cette histoire a commencé il y a bien longtemps pour l’animateur télé, plus précisément lorsqu’il était petit. Au fil des années, il a pu observer une grande évolution entre les dons et les malades. Son but, venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin. Et s’il y a une chose que Nagui ne compte pas lâcher des yeux les 9 et 10 décembre, c’est bien le compteur.

« On a pas le droit de décevoir les gens. »

Mais le Téléthon, ce sont surtout des rencontres. Notamment avec les enfants malades. Et pour Nagui, il est important d’essayer de garder contact avec eux, même si ce n’est pas toujours évident. Ils sont nombreux à lui envoyer des messages, prendre des nouvelles, malgré les années qui passent. Trente ans après sa création, le Téléthon permet à des milliers d’enfants de réaliser leur rêve. Que ça soit grâce à la recherche ou bien aux rencontres qui ont été faites. « On a pas le droit de décevoir les gens. Ils comptent sur nous. »

Pour Nagui, un souvenir lui restera à jamais graver dans sa mémoire. C’était en 2005, à 3 heures du matin. Yannick Noah, Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac ont improvisé un concert pour un enfant, qui était fan du groupe Téléphone. Ce soir-là, ce petit a réalisé un de ses rêves. L’avenir est donc le maître mot de cette nouvelle édition 2017. Nagui veut également préciser que le Téléthon n’est pas un événement comme les autres. Cette année il l’affirme, la joie sera présente sur les plateaux ainsi qu’auprès des enfants. Leur mission : Que ces personnes atteintes de la maladie n’oublient pas qu’elles ne sont pas seules à la traverser. Nagui finit cette entrevue avec une phrase, qui pour lui résume toute cette aventure : « Le téléthon permet à des enfants malades d’être les vedettes d’un week-end ».

 

Derniers articles

Dernières vidéos