Shirley Souagnon à la marche des fiertés : "De nombreuses promesses n'ont pas été respectées"

Shirley_Souagnon_Photo_FESJ.jpg

INTERVIEW – À l’issue de la marche des fiertés à Paris, de nombreux messages sur les droits des transgenres ont été diffusés au public depuis la place de la Bastille. L’humoriste Shirley Souagnon s’est également exprimée face à la foule pour sensibiliser.

 

Alors que le cortège de la marche des fiertés n’était pas encore totalement rassemblé sur la place de la Bastille, Shirley Souagnon a pris la parole sur scène face à des milliers de personnes. L’humoriste, touchée par la cause LGBT, a animé la soirée jusqu’à 21h entre les sets des différents DJs, pour poursuivre la démarche de sensibilisation de la manifestation.

Au micro de Fréquence ESJ, la jeune femme rappelle que le rôle de sa profession est de « sublimer la réalité et d’extérioriser avec le public ». Seulement trois semaines après le massacre d’Orlando, elle ajoute que cette marche est un mélange de « rage et d’amour » mais qu’il est « magnifique de voir tant gens venir marcher ici ». « Même avec ce qu’il s’est passé, la peur n’est pas là et le combat continue » ajoute –t- elle.

"On ne demande plus nos droits, on les exige !"

Cette marche était un hommage mais avait aussi une valeur revendicative. Cette année, le thème était les droits des transgenres qui ne sont pas encore à la hauteur des attentes malgré la loi Taubira du début de quinquennat. « Les droits ont évolué mais pas comme nous le souhaitions », déplore Shirley Souagnon, « de nombreuses promesses n’ont pas été respectées ». « Je me souviens d’un discours de François Hollande dans une école pendant sa campagne où il revendiquait des droits mais il n’a pas été jusqu’au bout ». Pour elle, « c’est du foutage de gueule », et aujourd’hui, « on ne demande plus nos droits, on les exige ! » conclut-elle.

Photo : Baptiste Denis/Fréquence ESJ

Derniers articles

Dernières vidéos