Paul Fontaine, l’exploit physique malgré la mucoviscidose

(Reading time: 2 - 3 minutes)
paul-fontaine-marathon-de-paris.png

INTERVIEW - À 32 ans, Paul Fontaine n’est pas un athlète comme les autres. Atteint de la mucoviscidose dès la naissance, cet homme a décidé d’affronter la maladie par le sport. Son prochain objectif ? Gravir le Mont Blanc.

Rien n’arrête Paul Fontaine, surtout pas la mucoviscidose. Atteint de cette maladie génétique, l’athlète Français ne cesse de repousser ses limites depuis quelques années. Interrogé par Fréquence ESJ, il avoue avoir eu « une prise de conscience » il y a cinq ans. « Je faisais du vélo pour évacuer ma rage » poursuit-il, un sport qui lui permet « d’attaquer la maladie ».  Au bout de quelques temps, Paul décide de voir jusqu’où il peut emmener son corps et participe au marathon de Paris. Cette année, lors de sa troisième participation, le Français passe la ligne d’arrivée en quatre heures, établissant alors un record du monde pour une personne atteinte de mucoviscidose. « Après avoir franchi la ligne, je me sentais tout puissant » admet-il.

paul fontaine marathon de paris record du monde

Une préparation physique et mentale

Pour le marathon, Paul Fontaine dit s’être préparé « pendant trois mois ». « Le premier, je l’ai fait pour moi mais aussi mon entourage » poursuit-il en évoquant une préparation similaire à un athlète ayant l’intégralité de ses capacités respiratoires. Entouré d’un coach et d’un kiné, il se lance alors de nouveaux défis, ne pouvant utiliser que 55% de sa puissance pulmonaire.

paul fontaine hopital

Le Mont Blanc comme un symbole

En préparation « depuis un mois et demi », Paul Fontaine n’a qu’une idée en tête : atteindre le sommet du Mont Blanc. Son départ étant prévu à la fin septembre, son entraînement s’intensifie. En stage en Haute Maurienne, il a atteint 3000 mètres puis 3400 mètres d’altitude. « J’avais parfois le souffle coupé, je crachais, mes poumons étaient sales. Alors imaginez ce que je peux faire avec des poumons propres ! » souligne –t- il. Adepte du yoga, il dit beaucoup « apprendre sur [lui] ainsi que sur la maladie ». Soutenu par ses proches, il reçoit également des encouragements de sportifs du milieu du trail sur les réseaux sociaux. Aidé par l’association « Ensemble au sommet », son financement provient en partie des internautes sur la plateforme KissKissBankBank sur laquelle il reçoit ses dons.

Pour faire un don à Paul Fontaine pour l’aider à accomplir son projet, vous pouvez suivre ce lien : http://www.kisskissbankbank.com/4810-souffles-la-mucoviscidose-en-cage

paul fontaine ensemble au sommet

Derniers articles