• Slide FESJ 2015

Bal tragique à l'UMP: retour sur une guerre fratricide

bal tragique  lumpPOLITIQUE - Neila Latrous et Jean-Baptiste Marteau publient "Bal tragique à l'UMP", une enquête sur la bataille autour de la présidence de l'UMP. Le livre des deux journalistes jette un coup de projecteur sur les "coups bas, les fraudes et les trahisons" qui ont secoué le premier parti d'opposition. 

Neila Latrous (D8) et Jean-Baptiste Marteau (LCI) s'étaient déjà illustrés en janvier 2012. A l'époque les deux journalistes publiaient "UMP: ton univers impitoyable". Une véritable plongée dans le futur. Quelques mois plus tard, la une de Libération reprenait le titre de leur enquête pour décrire la bataille qui secouait l'UMP.

Les deux confrères retentent l'exercice et publient "Bal tragique à l'UMP" chez Flammarion. Un livre bien informé, souvent de offs, pour comprendre la crise interne de l'UMP. On y apprend les coulisses de la déclaration de victoire de Jean-François Copé (poussé par son directeur de cabinet), les différentes combines supposées pour tricher, l'enfumage des journalistes par des textos parfois repris tels quels sur les chaînes d'information. "J'aurais pu écrire n'importe quoi, les journalistes le répétaient à l'antenne", assure un collaborateur. 

Selon les auteurs, le camp Fillon comptait clairement "tuer financièrement l'UMP". Un coup de grâce non porté après le discours du député Dominique Dord, alors tésorier démissionaire, et proche de l'ancien Premier ministre. "L'argument de Dominique a été décisif, on ne pouvait pas revenir dans nos circonscriptions et justifier à nos militants d'avoir tué l'UMP", explique un parlementaire filloniste. 

"Vous voyez, le drame de cette élection, c'est que d'un côté comme de l'autre, les ralliements se sont faits sur des bases viciées. A cause de rivalités géographiques et générationnelles. Cela se vérifie à tous les coups", regrette un ancien ministre. "Mon plus grand regret, c'est que l'on ait pas parlé d'idées".

Bal tragique à l'UMP, Neila Latrous et Jean-Baptiste Marteau, Flammarion enquête, 179 pages, 14,90 euros. 

Derniers articles

Sur le même sujet

Dernières vidéos