• Slide FESJ 2015

Gérard Filoche : « Jamais les salaires n’ont été aussi bas, jamais le travail n’a été aussi mal payé »

c_1100_500_16777215_00_images_articles_gérard_filoche_-_sia_2019_-_photo_lucas_pierre.jpg

INTERVIEW/VIDEO - Fondateur du mouvement de la Gauche Démocratique et Sociale, Gérard Filoche était invité sur le plateau d’À Travers Champs à l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019. L’ancien cofondateur de SOS Racisme est revenu sur son combat pour l’augmentation salariale des petits agriculteurs, la fragmentation de la gauche et la Politique Agricole Commune (PAC).

 

Interrogé sur la loi Alimentation qui vise à améliorer la rémunération des agriculteurs, Gérard Filoche explique que cette loi ne peut pas fonctionner dans la mesure où aujourd’hui il y a moins de consommateurs car les salaires sont trop bas. Insurgé, il déclare qu’il est impossible d’obtenir d’une loi de bons résultats si les salaires ne sont pas augmentés. Sept millions de retraités vivent avec 1000€ par mois et neuf millions de pauvres vivent avec 900€. « Jamais les salaires n’ont été aussi bas, jamais le travail n’a été aussi mal payé. Ce n’est pas en faisant des aumônes et en embrassant les citoyens que ça va régler leur problème, il faut trouver des solutions concrètes. »

« Le trio maudit Hollande, Valls et Macron a tué les espoirs qu’avaient les électeurs de gauche »

Il y a un an Gérard Filoche expliquait que le Parti Socialiste devait changer de ligne. Aujourd’hui, le parti en est toujours au même point. La politique de François Hollande, celle de Manuel Valls et maintenant celle d’Emmanuel Macron ont fait exploser la gauche. Désormais il y a douze petits groupes. Pour que le PS se relève et redevienne un parti solide, il faut selon lui que toute la gauche se rassemble. Créer un congrès constituant de gauche afin de fusionner les douze groupes, c’est son nouveau combat. « Faire de la gauche un parti unitaire, pluraliste et démocratique en rassemblant tout le monde ; de Mélenchon à Hamon, de Jadot à Roussell et puis moi ».

«  Il faut répartir les richesses pour que chacun puisse vivre mieux dans son monde, dans sa ville et dans son champs ».

Pour le président de la Gauche Démocratique et Sociale, l’Europe doit repenser la Politique Agricole Commune (PAC) car elle est dépassée. La PAC en Europe est nécessaire mais elle doit être renouvelée et favoriser les petits exploitants en donnant des subventions à ceux qui en ont réellement besoin. Sourire aux lèvres, Gérard Filoche est fier du soulèvement des gilets jaunes qui concernent autant les agriculteurs que les ouvriers qui n’arrivent pas à vivre correctement. « Tous ces gilets jaunes disent la même chose : Monsieur le Président arrêtez votre politique, arrêtez tout. »

REGARDEZ L'ÉMISSION EN VIDÉO

 

 

 

Derniers articles

Sur le même sujet

Dernières vidéos