• Slide FESJ 2015

Marie-Christine Verdier-Jouclas : « Concernant notre budget, la dette oblige à faire des choix »

c_1100_500_16777215_00_images_articles_marie-christine_verdier-jouclas_-_20h_linvité_-_photo_lucas_pierre.jpg

INTERVIEW/VIDEO - La députée de la deuxième circonscription du Tarn était l’invitée politique de « 20h l’invité » mardi 6 novembre. Elle a notamment renouvelé sa confiance dans le gouvernement et la majorité, et est revenue sur le budget de l’État et les choix opérés par le gouvernement. Avec le budget de certains ministères qui augmente, certains autres ministères se retrouvent avec un budget amoindri. Marie-Christine Verdier-Jouclas explique les raisons de ces choix.

 

Le budget du ministère des Armées a augmenté cette année : 1,7 milliards d’euros, cela représente 2% du PIB français. Un budget en hausse pour l’année 2019, qui est totalement justifié pour la députée : « On est dans la menace. » Marie-Christine Verdier-Jouclas n’oublie rien, et surtout pas les attentats qui ont touchés la France il y a quelques années : « Ils étaient hier, mais c’est encore présent, des attentats continuent d’être déjoués par le ministère de l’Intérieur ». Des faits qui justifient le budget alloué au ministère des Armées selon l’élue. Un autre ministère qui bénéficie d’une augmentation de budget est le ministère de l’Éducation. La députée souligne des efforts qui ont été faits. Selon elle, les ressources sont optimisées, « on met le budget là où il y a besoin, et on enlève là où ça ne marche pas ». Elle martèle à plusieurs reprises : »C’est un changement de périmètre ». En effet, la députée assume vouloir investir notamment dans l’école primaire, quitte à moins investir dans les collèges et les lycées. Marie-Christine Verdier-Jouclas assume des choix qui ont dû être faits, notamment à cause de la dette. C’est en effet la troisième année consécutive où la dette est inférieure à 3% du PIB, et à quelques mois des élections européennes, l’élue pointe souligne la nécessité de respecter nos engagements européens.

« J’ai confiance en notre président, dans le gouvernement, dans notre majorité »

La vie politique de la députée se résume en quelques lignes. Elle qui n’avait jamais été encartée, elle a rapidement avoué qu’elle faisait partie de ces Français qui étaient dégoutés de ces hommes politiques qui les représentaient. Marie-Christine Verdier, Jouclas, pourtant mariée à un maire, n’a jamais été attirée par la politique. Pourtant, quand Emmanuel Macron a entamé sa grande marche, elle a été attirée par curiosité, puis vite convaincue : « j’ai eu envie de suivre un homme, un programme et un mouvement ». Pour la députée, le cap donné pendant la campagne présidentielle est maintenu.

Concernant l’itinérance mémorielle d’Emmanuel Macron pour les commémorations de la Première Guerre mondiale, la députée en est certaine : le président n’a pas évité les manifestants croisés sur sa route. « Le président de la République aime le contact, et n’a pas peur d’aller au contact des citoyens, comme nous les députés (…) et je pense que les syndicats ont été suffisamment reçus au vu des projets de lois de nous avons examiné». Marie-Christine Verdier-Jouclas ne doute pas de son parti, ni du gouvernement. Durant cette itinérance, des retraités ont interpellé Emmanuel Macron, lui faisant part de leur mécontentement face à la hausse de la CSG. Encore une fois, la députée du Tarn semble sur la même longueur d’onde que le président, et pour elle, les retraités qui perçoivent plus de 2500€ net par mois sont privilégiés, et doivent aider les actifs, qui cotisent pour payer les retraites. La hausse de la CSG était indispensable selon l’élue : « Il y a quelques années, il fallait 50% d’actifs pour payer les retraites, maintenant il en faut 65%. Si on ne fait rien, bientôt nous ne pourrons plus payer les retraites », assure-t-elle. Questionnée sur l’affaire Benalla, Marie-Christine Verdier-Jouclas se révèle ferme : « C’est une affaire en justice, plus personne n’a à commenter cette affaire ».

Regardez l'émission en vidéo

Photo : Lucas Pierre / FREQUENCE ESJ

 

 

 

Derniers articles

Sur le même sujet

Dernières vidéos