• Slide FESJ 2015
  • L'hebdo sports

Boris Vallaud : « Bachar al-Assad n’est pas l’avenir du peuple syrien »

25488322_2067794946582788_2826388933091725675_o.jpg

#2017, L'INVITÉ - Fréquence ESJ recevait cette semaine Boris Vallaud, député de la 3e circonscription des Landes. Porte-parole du groupe parlementaire Nouvelle Gauche, l’ancien conseiller à l’Élysée est revenu sur l’avenir du parti socialiste.

Le parti socialiste est-il mort ? Boris Vallaud ne le croit pas, « moi qui me suis rendu dans plusieurs fédérations, je peux dire qu’il y a ce désir d’émulation. » Le parti socialiste engagera  sa « refondation » lors du congrès du 7 et 8 avril 2018. Il se réjouit d’ailleurs de « la richesse des nombreux talents » présents au parti. Luc Carvounas, député de la 9e circonscription du Val-de-Marne est pour le moment le seul candidat déclaré. Mais plusieurs noms circulent pour reprendre le poste de secrétaire général du parti, notamment ceux de l’ex-ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem ou encore Stéphane Le Foll, ancien porte-parole du gouvernement.

« Une circulaire plus rude que celle de Nicolas Sarkozy ! »

Alors que le projet de loi immigration et asile sera débattu en janvier, le porte-parole du groupe Nouvelle Gauche s’indigne de la circulaire présentée par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb le 12 décembre 2017. Elle propose notamment de recenser les migrants dans les centres d’hébergement afin de procéder à des éventuelles reconduites à la frontière. Cette circulaire est, selon lui, "plus rude que celle de Nicolas Sarkozy". 

Enfin, le président de la République Emmanuel Macron a laissé entendre qu’il faudra parler avec Bachar al-Assad une fois la guerre terminée. Boris Vallaud ne partage pas cet avis, « je suis convaincu que Bachar al-Assad et son régime ne sont pas l’avenir de la Syrie. » 

Photo Lucas Pierre/ Fréquence ESJ

Derniers articles

Dernières vidéos