• Slide FESJ 2015
  • 20h, l'invité
  • L'hebdo sports

Éric Alauzet : “Si Nicolat Hulot démissionne, ce sera dramatique !"

eric-alauzet-2017-invite-photo-lucas-pierre.png

INTERVIEW/AUDIO - Fréquence ESJ recevait cette semaine le député Éric Alauzet (La République en marche). Médecin de profession et ancien membre du parti Europe écologie-Les verts (EELV), Éric Alauzet est revenu sur la réforme du budget de la sécurité sociale, mais aussi sur l’arrêt de l’utilisation du glyphosate.

Le gouvernement enchaîne les réformes. Après la révision du Code du travail, place à la santé. Critiquée, la réforme proposée par la ministre Agnès Buzyn vise à garantir un accès aux soins plus qualitatif et régulier. Éric Alauzet, de son côté, suggère « de créer des maisons pluridisciplinaires de santé, pour permettre une meilleure qualité de soins. » Pour mettre fin aux déserts médicaux, le député soutient la proposition visant à pousser les médecins spécialistes à parcourir les zones rurales. « Les médecins peuvent très bien consacrer une journée à faire dix, vingt, trente kilomètres pour qu’à terme, on puisse proposer un vrai service à la personne (…) C’est mieux que zéro ».

Le médecin acupuncteur reconnaît que « le personnel soignant, et les hôpitaux en général, est sous pression » et constate que les restrictions se portent sur les hôpitaux « parce qu’il est pratiquement impossible de faire des économies sur la médecine de ville».

« J’ai envie de signer tout de suite l’arrêt de l’utilisation du glyphosate»

Défenseur de cette nouvelle réforme sur la santé, Éric Alauzet est aussi un fervent protecteur de l’environnement. Bien plus que son parcours au sein de EELV, ce sont ses positions sur le glyphosate qui atteste de sa crédibilité. «  En tant qu’écologiste, j’ai envie de signer tout de suite l’arrêt de l’utilisation du glyphosate.» « Il y a un vrai problème autour de ce principe actif, et Nicolas Hulot se bat comme il peut. »

Toutefois, l’ancien membre d’EELV ne veut pas que cette polémique profite aux détracteurs du ministre de la Transition écologique : « Je serais absolument effondré qu’on le pousse à la démission en dénonçant ses soi-disantes incapacités. »

PODCAST

Photo Lucas Pierre / Fréquence ESJ

Derniers articles

Dernières vidéos