• Slide FESJ 2015
  • 20h, l'invité
  • L'hebdo sports

Leyla Yakoub : « Macron assume avoir menti ! »

Leyla_Yakoub.jpg

POLITIQUE – Fréquence ESJ recevait mardi 17 octobre 2017 Leyla Yacoub, secrétaire nationale à la jeunesse et aux droits des femmes du Parti de gauche, elle s'est exprimée sur la PMA mais aussi sur la polémique engendrée par les révélations faites sur le producteur hollywoodien Harvey Weinstein.

Les révélations faites par le New York Times concernant les harcèlements et viols répétées du producteur hollywoodien Harvey Weinstein ont permis de « libérer la parole aussi bien sur Twitter que dans les conversations du quotidien ». Mais ce n'est pas assez pour la secrétaire nationale en charge des questions sur les droits des femmes, elle poursuit « le projet de loi porté par Marlène Shiappa [la secrétaire d’État aux droits des femmes] n'est pas suffisant », pour elle, il manque une proposition pour « la prévention dès le plus jeune âge sur les inégalités sexuelles ».

Alors que le président de la République était resté assez vague lors son interview sur TF1 dimanche 15 octobre 2017 sur la PMA. Leyla Yakoub note avec ardeur « le débat sur la PMA n'a plus lieu d'être, il a déjà exacerbé les violences homophobes dans notre pays. Emmanuel Macron assume avoir menti pendant des mois puisque l'avis du comité d'éthique y est favorable et ça n'est toujours pas mis en œuvre ! »

« Il faut que les syndicats se mettent d'accord ! »

Sur le manque d'accord entre les différents syndicats en ce qui concerne la loi travail, la secrétaire nationale du Parti de gauche préconise la rassemblement des syndicats derrière une même cause, « les syndicats doivent se mettre d'accord parce que l'enjeu est trop important pour qu'on puisse se permettre d'être en désaccord. »

Enfin, sur la chaîne affiliéz au mouvement de la France Insoumise qui verra le jour en janvier prochain, Leyla Yakoub reste vague et soutient la chaîne à venir qui « a pour but majeur d'être un média alternatif » mais l'ancienne candidate LFI aux législatives nie toute organisation politique derrière le média pourtant créer par Sophia Chikirou, l'ex-directrice de campagne de Jean-Luc Mélenchon.

Photo Fréquence ESJ / Lucas Pierre

Derniers articles

Dernières vidéos