• Slide FESJ 2015
  • L'hebdo sports

Condition One : la révolution dans le reportage

Qui n'a jamais rêvé d'être plongé en plein cœur des combats et d'être Danfung Dennis Condition ONE - Total Immersive War Journalismà la place d'un reporter de guerre ? C'est possible avec la nouvelle application gratuite sur iPad : Condition One. Une application qui révolutionne le reportage de guerre.

Le photographe/réalisateur de guerre Danfung Dennis a créé un système de prise de vue destiné à couvrir des conflits militaires de la façon la plus immersive possible: Condition One. Cette nouvelle application est née de son envie de "trouver une façon d'impliquer les spectateurs dans l'histoire".

Utiliser au maximum le potentiel des tablettes tactiles

L'équipe de Danfung Dennis a donc mis au point un système basé sur le gyroscope intégré à l'iPad nouvelle version . Il a couplé le gyroscope de l'iPad à une caméra équipée d'un objectif fish-eye, qui filme une image sur 180 degrés.

Condition One - Patrick Chauvel

Condition One donne aux utilisateurs la possibilité de regarder dans n'importe quelle direction. En faisant pivoter et incliner l'iPad, les spectateurs peuvent littéralement changer d'angles et de points de vue.

Dans le communiqué de presse du lancement de l'application, Danfung Dennis décrit son produit : "Condition One crée l'illusion de regarder par une fenêtre une autre réalité. Condition One donne un sens viscéral du "être là"".

"Les médias placent beaucoup d'espoir dans les tablettes, mais ils se contentent souvent d'y mettre les mêmes contenus qu'ailleurs", explique Danfung Dennis. "L'idée était d'utiliser la technologie pour combler le fossé entre la personne qui fait le reportage et celle qui le regarde."

Patrick Chauvel teste Condition One

Le photographe de guerre français Patrick Chauvel a utilisé une version beta de Condition One, en tournant en mars 2011 des images du soulèvement Libyen. Ce premier film est devenu le "teaser" du projet.

"J'y ai vu un autre moyen de raconter des histoires, en impliquant physiquement le spectateur, en l'emmenant avec moi. Et j'ai un peu l'impression d'assister aux débuts de l'aviation !", témoigne de le photographe-reporter.

Conquis par l'application, Patrick Chauvel décide de tourner d'autres films : en Thaïlande, à La Nouvelle-Orléans et en Egypte. Trois de ses films sont à télécharger gratuitement sur la plate-forme iTunes. Le plus impressionnant est celui tourné en Libye, le film nous permet d'être témoin de l'effervescence et de la désorganisation ambiante des rebelles libyens opposés à Mouammar Kadhafi. "C'est un système particulièrement adapté à la foule, raconte Patrick Chauvel. Place Tahrir, en Egypte, il y avait un million de personnes ! Là le spectateur a vraiment l'impression d'y être."

Danfung Dennis souhaite créer des partenariats avec les médias, qui pourront utiliser cette technologie pour développer leurs propres films : "Ce n'est pas une technologie chère, et elle s'adapte sur des appareils existants."

Derniers articles

Sur le même sujet

Dernières vidéos