Vladimir Poutine domine la Présidentielle russe

(Reading time: 2 - 3 minutes)

Vladimir Poutine official portrait

Le Premier ministre Vladimir Poutine remporte le Premier tour des élections présidentielles russes du dimanche 4 mars. Il a enregistré un score de 63,42% après le dépouillement de 30% des bulletins de vote. Ces chiffres ont été annoncés dès 21 heures heure locale (18 heures à Paris). Les résultats officiels seront annoncés lundi 5 mars.

« Cette victoire au premier tour était évidente » a annoncé dimanche soir Sergueï Govoroukhine, le chef de campagne de Vladimir Poutine. Il ajoute qu’ « il n’y aura pas de deuxième tour ». Le Premier ministre russe est pressenti pour commencer un troisième mandat, d’une durée de six ans. Il avait été président du pays de 2000 à 2008, enchaînant deux mandats d’affilée. Il est devenu Premier ministre en 2008, quand la constitution lui a interdit de se représenter pour trois mandats de suite.

Le communiste Guennadi Ziouganov arrive en deuxième position avec 17,82% des voix. Il a parlé d’élections « de voleurs ». Le populiste Vladimir Jirinovski arrive en troisième position avec 8% des voix. Le milliardaire Mickaïl Prokhorov suit avec 7,5% du scrutin. Sergueï Mironov, candidat centriste proche du Kremlin finit dernier avec 3,67%.

Nombreuses accusations de fraudes

Vladimir Poutine s’est présenté dimanche soir devant plusieurs dizaines de milliers de ses partisans à l’occasion d’un grand meeting Place du Manège, non loin du Kremlin. En compagnie de Dmitri Medvedev, l’actuel président russe, il s’est adressé à la foule : « Nous avons gagné dans une lutte honnête ». Les 180.000 web-caméras qu’il a fait installer dans 90.000 bureaux de vote n’ont pas vraiment convaincu l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

L’opposition dénonce de nombreuses fraudes. Selon l’opposant libéral Vladimir Rijkov : « Pas un paramètre ne permet de considérer cette élections comme légitime ». Des fraudes ont été dénoncées dans de nombreux bureaux de vote à travers tout le pays par l’opposition et par une ONG russe.

Le site control2012.ru a contrôlé plus de 4.500 cas de violation de la législation internationale peu avant l’annonce des premiers chiffres. Ce site a été mis en ligne afin de comptabiliser les infractions constatées par la Ligue des électeurs. Les partisans du milliardaire Mickaïl Prokhorov et le parti démocrate labloko. Entre autres, il a recensé 103 cas de bourrages d’urne.

Une webcam située dans un bureau de vote du Daguestan (Caucase russe) aurait enregistré un cas de bourrage d’urnes. La Commission électorale a promis d’annuler le scrutin dans cette circonscription. L’ONG Golos a recensé plusieurs centaines de violations.

Depuis début décembre, le Premier ministre est en proie à une forte opposition. De nombreuses manifestations ont contesté son retour à la plus haute fonction du pays. Une réforme constitutionnelle a porté la durée du mandat de quatre à six ans. Vladimir Poutine pourrait donc se maintenir au pouvoir jusqu’en 2024, s’il est réélu en 2018.

Derniers articles