Crise économique : les Indignés de tous pays fêtent leur 1er anniversaire

(Reading time: 2 - 3 minutes)

interpellation dun militant du M-15 dimanche matin à Madrid AFP

REVUE DE WEB - La colère gronde toujours à Madrid. Le quotidien espagnol El Mundo [cité par l’hebdomadaire Courrier international] titre : « Le gouvernement empêche le mouvement du 15-M [mouvement des Indignés espagnols né entre le 12 et le 15 mai],  d’occuper à nouveau la Puerta del Sol ». La police madrilène est intervenue dimanche 13 mai afin d’évacuer les Indignés rassemblés sur la Puerta del Sol. Dix-huit protestataires ont été interpellés.

C’est sur cette même place que le mouvement de protestation contre la paupérisation et la précarisation croissante est né à partir du 12 mai 2011. Des milliers de militants l’avaient envahie samedi 12 mai 2012 à Madrid pour commémorer le début de leur mouvement.

Les autorités avaient édicté une autorisation provisoire de rassemblement jusqu’à 22h. Les Indignés ont voulu occuper en permanence ce lieu du 12 au 15 mai. Les forces de l’ordre sont intervenues une fois dix heures du soir passées. 80 autres villes espagnoles ont servi de théâtre aux rassemblements des Indignés.

De Madrid à Montréal, un mouvement international

Le mouvement des Indignés tire son nom du manifeste « Indignez-vous ! » de Stéphane Hessel selon sa page Wikipedia. Arrêt sur images nous explique l’histoire, les actions et les fondations de ce mouvement. Plusieurs centaines d’expulsions ont été retardées, voire annulées, à la suite de l’action militante des Indignés madrilènes.

Il s’est métamorphosé en plus de 200 petites associations solidaires. Le 15-M s’est structuré progressivement en une « agence contre la précarité de l’emploi » rapporte un reportage publié du Monde.fr. Il lutte surtout contre les expulsions par les banques et les propriétaires, mais également contre les mesures d’austérité du gouvernement de Mariano Rajoy.

Le premier anniversaire du mouvement des Indignés a réuni des dizaines de milliers de personnes en Europe et en Amérique du Nord. Des centaines de militants du mouvement « Occupy London »  ont investi la place de l’église Saint-Paul à Londres selon le site Le Point.fr.

A Francfort, quelques dizaines d’irréductibles militants campent aux pieds de la Banque Centrale Européenne depuis 7 mois relate le quotidien Le Parisien dans son édition du 11 mai 2012.

Selon le site d’actualités La Presse.ca, les Indignés québecquois ont réinvesti le square Victoria à Montréal.

700 militants ont protesté dans le centre de Bruxelles et le jeune mouvement des Indignés jurassiens – né il y a un mois – a décidé de mener leur première manifestation pacifique à Delémont lors de cette date butoir.

Derniers articles