Coronavirus : un nouveau bond de contaminations en Russie

(Reading time: 1 - 2 minutes)
Ambulance_Russie_AFP.jpg
CORONAVIRUS - La pandémie du coronavirus semble se dissiper dans la plupart des pays depuis quelques semaines. La Russie, au contraire, connaît un rebond de contaminations. Le chef de l'Etat s'est entretenu hier avec des hauts responsables afin d'étudier les recommandations possibles pour le déconfinement.
 
« La Russie commencera son déconfinement la semaine prochaine, le 12 mai » a annoncé le président russe Vladimir Poutine. Selon le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, le chef de l'État présideait hier une réunion avec plusieurs hauts responsables. L'ordre du jour était d'étudier les recommandations possibles pour le déconfinement. Celui-ci se fera en fonction du respect des règles. Un sujet qui inquiète le porte-parole du gouvernement : « Quand on sort dans la rue, il y a encore beaucoup de personnes et de voitures. Ce sont des violations potentiellement dangereuses du confinement » a-t-il déclaré à la chaine publique Rossia-24. 
 
Dans le pays, l'épicentre de la pandémie est Moscou, sa capitale. Le maire de la ville, Sergueï Sobianine, a expliqué que la menace continuait de croître. Il appelle les habitants à respecter le confinement. Si la pandémie du coronavirus ne cesse de s'étendre à travers l'Europe, la Russie est le pays qui connaît la progression la plus rapide de contamination du continent. Selon les chiffres officiels, 11 231 nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières 24 heures. Le pays compte désormais 177 160 cas et 1 625 morts. Le taux de mortalité reste faible par rapport à l'Italie, l'Espagne ou les États-Unis. Un fait dû à la fermeture rapide des frontières, à des tests étendus et à un suivi des infections, indiquent les autorités russes. Pourtant, ces chiffres sont contestés par les militants de l'opposition. Ils accusent le gouvernement de minimiser les chiffres des victimes du coronavirus. Les militants notent une augmentation suspecte des cas de pneumonies.

Des événements annulés

L'important défilé militaire annuel prévu le 9 mai en l'honneur des 75 ans de la victoire sur l'Allemagne nazie est annulé. Il sera remplacé par des vols d'avions militaires au-dessus des principales villes. Un exercice qui a été répété lundi à Moscou.
 
 
Photo : Sefa Karacan / AFP

Derniers articles