• Slide FESJ 2015
  • 20h, l'invité
  • L'hebdo sports

André Bercoff : « Je souhaite la victoire de Donald Trump »

Andre_Bercoff_Photo_FESJ.png

ÉLECTIONS US – En direct du restaurant Maison Blanche à Paris, Fréquence ESJ a reçu André Bercoff, intervenant lors d’un débat concernant les élections américaines. L’auteur de « Donald Trump, les raisons de la colère » (First), souhaite la victoire du républicain.

Fin connaisseur de Donald Trump, le journaliste André Bercoff voit le futur dans le candidat républicain. « Si Trump est élu, il y aura des changements fondamentaux » assure –t- il, « les relations avec la Russie seront différentes ». En revanche si Hillary Clinton est élue « il n’y aura pas de changements fondamentaux par rapport à la politique de Barack Obama » d'après lui. Selon André Bercoff, Donald Trump « prendra les meilleurs et les plus compétents, même démocrates ». Auteur d’un livre sur le candidat républicain, le journaliste français l’a rencontré et assure que « Trump a toujours été dans l’optique de gagner et qu’il fera toujours tout ce qu’il faut pour ça ». « Pour lui, la présidentielle n’est pas un jeu, même si il croyait peu en ses chances au début, il veut quoiqu’il arrive mettre les moyens pour l’emporter. »

« Un mouvement s’est créé, que Trump gagne ou non »

2016 marque un tournant dans la vie politique américaine. Clinton a –t- elle les ressources physiques pour s’imposer ? Donald Trump est-il dangereux ? « Que deviendront les millions de jeunes qui ont voté Bernie Sanders ? » s’interroge le président du jury du prix littéraire ESJ-Paris Maison Blanche, « ces jeunes ne veulent pas d’Hillary Clinton, ni de Trump ». « Mais une chose est certaine : que Trump gagne ou non, un mouvement s’est créé, et pas seulement chez les républicains et les démocrates, ça va beaucoup plus loin ! »

Construire mur à la frontière mexicaine, empêcher les musulmans de venir aux États-Unis… Donald Trump ne manque pas d’idées pour faire parler de lui, au point de remettre en cause le réalisme de ses projets. « Je ne crois pas qu’il puisse faire tout ça mais je ne pense pas non plus que ce soit de la parlote pour se faire élire » juge André Bercoff. Et lorsqu’on lui demande qui sera le prochain des États-Unis, il « ne sait pas » mais « souhaite la victoire de Trump » tout en y croyant qu’à moitié.

Photo : Benjamin Poulin/Fréquence ESJ

Derniers articles

Dernières vidéos