Les citoyens financent la dette

(Reading time: 2 - 3 minutes)

Le gouvernement belge a annoncé jeudi 24/11/2011 le lancement d'un emprunt d'EtatLe gouvernement belge a annoncé, jeudi 24 novembre, le lancement d'un emprunt d'Etat ouvert à toute la population. En deux jours, près de 400 millions d'euros ont été levés, soit le double de l'objectif initial. En Italie, les particuliers et les entreprises vont pouvoir acheter des titres de la dette à moindre coût.

En Italie, l'objectif du gouvernement est de sensibiliser la population sur le problème de la dette du pays. Le gouvernement belge quant à lui relance un vieux mécanisme, l’emprunt national, largement utilisé dans les années 1990, mais qui a perdu de son intérêt face à l’attrait des autres produits financiers, beaucoup plus rentables.

En Belgique, des problèmes budgétaires et politiques

"Vu les difficultés sur les marchés financiers, nous voulons davantage faire appel à la capacité d'épargne des Belges pour financer la dette", a expliqué le Premier ministre sortant Yves Leterme, qui gère les affaires courantes depuis avril 2010. En raison principalement d'un conflit entre les communautés néerlandophone et francophone sur l'avenir de leur pays, la Belgique n'a plus depuis cette date de gouvernement.

C'est la première fois depuis longtemps que le gouvernement belge décide de faire appelle a ses citoyens, à grand renfort de publicité. «Mon objectif, c'est de récolter au moins 200 millions d'euros. D'habitude, c'est 70 ou 80 millions et je veux plus que doubler la récolte», a précisé le Premier Ministre, Yves Leterme. Toutefois, il a concédé que cela ne permettrait pas de combler les besoins de financement de l'Etat pour cette année.

Finalement, avec près de 400 millions d'euros levés en deux jours, «c'est un succès qui démontre que les épargnants privés peuvent venir au secours de l'Etat lorsqu'ils bénéficient de conditions intéressantes», a déclaré vendredi 25 novembre Jean Deboutte, un responsable de l'agence chargée de gérer la dette publique belge.

Sensibiliser les citoyens italiens

Les 28 novembre et le 12 décembre prochain, seront les deux journées spéciales des bons du Trésor public italien, rapporte le site blitzquotidiano.it. Pendant ces deux jours, qui seront baptisés les « BTP-Days » (le jour des bonds du Trésor public), les banques italiennes se sont engagés à ne pas prélever de commission sur les achats de titres de la dette. Le gouvernement italien, dirigé par l’économiste Mario Monti, appelle à un geste de ses citoyens pour le pays.

L’idée originale a été proposée par Guiliano Melani, un entrepreneur de Toscane. Ces deux journées ont pour but de mobiliser la population sur le problème de la dette et, pourquoi pas, de permettre aux taux d'intérêt de diminuer.

Derniers articles