2012 : L'Europe en récession

(Reading time: 2 - 3 minutes)

Bourse en chute libre - L'ExpressLa zone euro pourrait entrer en récession au premier semestre 2012, a estimé jeudi 1er décembre l'agence Standard and Poor's. Une reprise est quand même évoquée pour la deuxième partie d'année. Mais «le risque d'une récession plus sévère est sérieux, estimé à 40%", précise l'agence de notation. Une perspective dangeureuse pour l'Union Europénne.

 "La récession qui touche le Portugal, la Grèce et l'Espagne menace maintenant également les pays les plus solides de la zone euro tels que la France et l'Allemagne", déclare Jean-Michel Six, chef économiste Europe pour S&P.

L'Agence indique avoir revu à la baisse ses prévisions de croissance des pays européens pour 2012. Elle estime que la France devrait connaître une croissance de 0,3 % du PIB en 2012 alors qu'elle prévoyait 0,8 % auparavant. Pour l'Allemagne, elle prévoit 0,8 % contre 1 % et pour l'Italie 0,1 % contre 0,2 %.

L'Italie risque d'entrer en récession

Le risque majeur soulevé par l'agence de notation est l'Italie.

"Nous vivons une période très difficile" et "il est certain que nous risquons d'entrer en récession", a déclaré le ministre italien du développement économique, Corrado Passera. L'Italie est pénalisée par la crise de la dette. Les prévisions de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), publiées lundi 28 novembre, prévoient une contraction de l'économie italienne de 0,5 % en 2012.

Les dernières prévisions officielles de septembre, celles du Mario Monti - AP/Gregorio Borgiagouvernement de Silvio Berlusconi, assuraient que la croissance allait être de 0,6 % en 2012. Le gouvernement de Mario Monti doit présenter lundi 5 décembre de nouvelles mesures de rigueur pour satisfaire les marchés financiers et l'Union Européenne. Ces mesures de rigueur ont pour objectif d'arriver à l'équilibre budgétaire en 2013.

Comment un pays entre en récession

En économie, une récession est une contraction du cycle économique, un ralentissement général plus ou moins prolongé de l'activité économique. Pendant une récession, les indicateurs macroéconomiques évoluent tous dans le même sens, ils baissent :

  • La production, mesurée par le produit intérieur brut (PIB)
  • La balance commercial, résultat de la différence entre exportation et importation
  • L'emploi
  • Les dépenses en investissement, publiques et privées
  • Les revenus des ménages
  • Le pouvoir d'achat des ménages
  • Les bénéfices des entreprises

Seuls le taux faillites des entreprises et le taux de chômage augmentent.

La récession économique est différente de la dépression économique. La dépression est définie par les économistes comme une forme rare, extrême, durable et plus longue que la récession. La dernière fois que l'économie mondiale est entrée en dépression fut dans les 1930, c'était la fameuse "Grande Dépression". Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, seule des récessions économiques ont eu lieu.

Derniers articles