Twitter : mariage avec le prince-milliardaire Al-Walid

(Reading time: 2 - 3 minutes)

Le groupe Kingdom Holding du milliardaire saoudien Al-Walid a déclaré, Twitterlundi 19 décembre, qu'il allait effectuer un investissement de 300 millions de dollars (230 millions d'euros) dans le site de microblogging. Un mariage de convenance alors que Twitter est estimé à plus de 8 milliards de dollars.

"Le prince Al-Walid et Kingdom Holding ont annoncé un investissement combiné de 300 millions de dollars dans Twitter, à l'issue de plusieurs mois de négociations, ce qui représente une part stratégique", a annoncé le communiqué du groupe. Al-Walid devient de fait actionnaire à hauteur de 3,75 % du capital l'entreprise américaine.

Les médias sociaux change l'industrie des médias

"Notre investissement dans Twitter réaffirme notre capacité à identifier les opportunités d'investissement dans les entreprises à forte croissance ayant un impact mondial", a déclaré al-Walid, neveu du roi Abdallah d'Arabie saoudite.

Le directeur exécutif du groupe du prince, Ahmed Halawani, a déclaré qu'il était "convaincu que les médias sociaux vont fondamentalement changer le paysage de l'industrie des médias dans les prochaines années".

Le neveu du roi Abdallah d'Arabie Saoudite est aussi actionnaire d'Apple et de News Corp via son groupe. Kingdom Holding s'apprête à lancer en 2012 une nouvelle chaîne de télévision d'information en continu en arabe et en anglais, Alarab, qui concurrencera directement Al-Jazeera.

Selon le site spécialisé Crunchbase, Twitter a déjà reçu plus Al Walid - Reutersde 1 milliard de dollars d'investissements depuis sa création, en 2006. Le site revendique aujourd'hui plus de 100 millions d'utilisateurs actifs dans le monde et plus de 250 millions de messages seraient diffusés par jour.

Twitter au Moyen-Orient et en Afrique

Les tweets en arabe sont très présents sur Twitter, avec plus de 2 millions de messages par jour en octobre 2011. L'augmentation est très impressionnante, en 2010 c'était seulement 99.000 tweets quotidiens en arabe, d'après une étude publiée en novembre par Semiocast.

Le volume des tweets en arabe a donc été multiplié par 22 depuis octobre 2010. Cette progression est due aux bouleversements politiques majeurs qu'ont connu les pays arabes. La chute du régime de Ben Ali en Tunisie, l'insurrection libyenne et les révoltes en Egypte ont attiré l'attention sur les micro-bloggueurs de ces pays, étant les seuls témoins des évènements qui ont d'ailleurs été renommés "les révolutions 2.0".

L'arabe est devenu la 8e langue la plus utilisée sur Twitter, bien que les messages en arabe ne représentent encore que 1,2% du volume global des tweets.

Derniers articles