2011 : 350 milliards de dollars de catastrophes

(Reading time: 2 - 3 minutes)

Les catastrophes naturelles et les catastrophes provoquées par l'homme ont Catastrophe-naturelle-Tornadeamputé 350 milliards de dollars à l'économie mondiale en 2011. Un coût record selon une analyse, publiée jeudi 15 décembre, par Sigma, le bureau d'études de Swiss Re.

L'année 2011 restera dans les mémoires

La facture est plus lourde pour les réassureurs, qui assurent les assureurs, l'année 2011 leur a coûté 242 milliards de dollars. A titre de comparaison, l'année 2010 n'avait coûté que 180 milliards de dollars aux réassureurs mondiaux. Soit une augmentation de près de 30%.

Les groupes d'assurances ont de leur côté dépensé 108 milliards de dollars en 2011. Les coûts sont en hausse de 225% par rapport à l'année 2010, où les assureurs avaient déboursé 48 milliards de dollars.

Le cabinet d'étude Sigma estime que les coûts des assureurs et des réassureurs auraient été plus importants si le Japon avait été mieux assuré. Le tremblement de terre puis le tsunami du 11 mars au Japon sont de loin, la catastrophe la plus coûteuse de l'année 2011.seisme-tsunami-japon-ibaraki

Selon Kurt Karl, économiste en chef de Swiss Re, "2011 va rester dans les mémoires comme une nouvelle autre année marquée par des tremblements de terre tragiques, aux conséquences coûteuses". "Malheureusement, les couvertures d'assurance en matière de tremblement de terre sont toujours très basses, même dans certains pays industrialisés avec d'importants risques sismiques comme le Japon".

Catastrophe la plus coûteuse de l'année : le tsunami

Les catastrophes les plus coûteuses de l'année 2011 pour l'économie mondiale sont :

  • Le tsunami au Japon avec 35 milliards de dollars du 11 mars 2011, le bilan humain a atteint 10 000 morts.
  • Le séisme en Nouvelle-Zélande, dont le coût est estimé à 12 milliards de dollars, du 22 février 2011. 166 personnes sont mortes lors de ce séisme.
  • Les inondations en Thaïlande, avec des dommages évalués entre 8 et 11 milliards de dollars. Le bilan humain de cette catastrophe est estimé à plus de 650 morts.

Au total, plus de 30 000 personnes ont perdu la vie dans les catastrophes qui se sont produites durant les onze premiers mois de l'année 2011. En 2005, plus de 100 000 personnes avaient péri dans les catastrophes naturelles. En 2010, c'était 285 000 humains qui avaient perdu la vie.

L'année 2011 monte donc sur la première place de ce podium lugubre, en terme de coût, une place qui était auparavant détenue par l'année 2005.

En 2005, l'ouragan Katrina avait dévasté la Nouvelle-Orléans, faisant plus 1 300 morts et dont les dommages ont été évalués à près de 125 milliards de dollars. La même année, le Cachemire avait subi un tremblement de terre de 7.6 sur l'échelle de Richter. Le bilan humain était de 88 000 morts.

Derniers articles