• Slide FESJ 2015
  • 20h, l'invité
  • L'hebdo sports

Arnaud Demanche : « J’aurais aimé que les Gérard deviennent les nouveaux Inconnus »

arnaud-demanche-2016-photo-frequence-esj.png

INTERVIEW/VIDEO - Storytelling a reçu Arnaud Demanche mercredi 27 avril. L’humoriste est venu parler de son spectacle « Le nouveau Schwarzenegger » mais aussi de sa carrière d’auteur de sketches et de courts-métrages.

Discret, un brin timide, Arnaud Demanche affronte pourtant la scène du théâtre des Mathurins chaque weekend pour son spectacle « Le nouveau Schwarzenegger » jusqu’à la fin juillet 2016. Un spectacle « qui est l’histoire d’un type qui fait son premier one man show pour devenir une star hollywoodienne ». Il le considère même comme « très personnel » puisque « ça a été un gros boulot psychologique et c’est ce dont je suis le plus fier ». Écrit « comme un roman », ce spectacle aborde de nombreux sujets qui tiennent à l’artiste. La publicité d’abord, milieu dans lequel a travaillé Arnaud Demanche avant de se consacrer à la comédie. « Je n’aime pas qu’on me prenne pour un imbécile et la publicité le fait en permanence » lance –t- il. Avant cela, l’auteur a passé son enfance à Versailles, ville où il a du subir de nombreuses obligations mondaines, notamment les rallyes. « Il faut s’adapter à ce milieu et on ne peut pas s’adapter à un vase clos. Ils sortent très peu de leur ville et moi j’avais l’esprit vagabond ». Passionné par le cinéma, il ne cache pas son admiration pour celui des États-Unis à qui il accorde une grande partie dans son propre spectacle. « Des acteurs américains savent que la moitié de leur production est ‘bourrin’ mais ils ont quand même sorti de grands films comme Rocky », film encore culte aujourd’hui.

« Quand les invités venaient aux Gérard, tout ralentissait »

Arnaud Demanche écrit pour plusieurs humoristes (Stéphane Rousseau, Nicolas Canteloup…), il réalise des courts-métrages, monte sur scène… Mais sa notoriété a grandi grâce à la cérémonie des Gérard, parodie des Oscars, diffusée sur Paris Première. « Cette émission a été créée en 40 secondes dans un troquet avec Fred Royer et Stéphane Rose » rappelle le comédien et souligne qu’il voulait « faire un programme artistique sans donner son avis ». Moqués, les nominés de la cérémonie ne s’y rendaient pas, ce qu’Arnaud Demanche ne regrette pas puisque « quand les invités venaient aux Gérard, tout ralentissait, on aurait du faire une émission de 2h30 ». Les divergences de carrière ont fini par donner des envies d’ailleurs à Arnaud Demanche qui a arrêté de participer aux Gérard en 2013. Son regret ? « J’aurais aimé que les Gérard deviennent les nouveaux Inconnus ou les Nuls, je voulais qu’on soit reconnu comme eux ».


Storytelling - 23-03-16 - Arnaud Demanche sur... par FrequenceESJ

 

Derniers articles

Dernières vidéos