• Slide FESJ 2015
  • 20h, l'invité
  • L'hebdo sports

Love : la nouvelle série produite par Netflix sur l’amour moderne

Affiche Love Netflix

CRITIQUE - Un an est passé depuis l’arrivée de Netflix en France, la plateforme de streaming la plus utilisée au monde. Nombreuses sont les séries Netflix appréciées par le grand public : House of Cards et Narcos, des series Marvel telles que Daredevil et Jessica Jones, ou encore des spin-off de séries déjà sorties comme Better Call Soul, dérivée de l’époustouflant Breaking BadLove, une comédie à la façon Netflix, montre ce qu’est d’être dans une relation dysfonctionnelle, voire chaotique.

Série originale, créée par Judd Apatow, Lesley Arfin et Paul Rust, Love a probablement le titre le plus banal au monde. Mais lorsque l’on commence à regarder le premier épisode, on comprend vite que Love n’a rien de normal. Ceci n’est pas une classique histoire d’amour avec un coup de foudre et des situations rocambolesques. C’est un reflet de notre société, avec ses avantages et ses inconvénients. Comment peut-on maintenir une relation seine lorsque l’on vit à l’ère de Tinder, des Adopte-un-mec et des flirts sur Facebook ?

L’histoire se déroule à Los Angeles, plus précisément à Hollywood. Gus (Paul Rust) rêve de devenir scénariste. Au début, il donne des cours à une jeune actrice sur le tournage d’une série à succès. Il va rencontrer Mickey (Gillian Jacobs), jeune productrice d’un programme radiophonique, dans une épicerie. Les deux personnages deviennent rapidement proches, amis puis amants. Gus et Mickey ont un caractère totalement différent. Gus est le personnage que Woody Allen aurait pu interpréter lorsqu’il était jeune : le classic looser américain. À 30 ans il n’a rien accompli dans sa vie. Son unique loisir est de créer des chansons pour des films qui n’ont pas encore de bande originale. Mickey est la femme cool est solitaire, mais avec des problèmes à la traîne. Elle n’est pas capable de garder une relation sereine à cause de ses addictions à l’alcool, à la drogue et au sexe.

La série trouve sa force dans des faits de vie quotidienne. Il n’y a pas d’exagérations ou de blagues forcées. Des moments tendres et romantiques s’opposent à des déceptions et à de la souffrance, tout au long de l’intrigue.

Love, (aimer en français) se pose une question essentielle : est-t-il suffisant de s’aimer ? Netflix a réussi encore une fois à produire une série qui ne vous fera plus quitter les yeux de votre écran. Love est divertissante, mais laisse un goût aigre-doux en bouche et peut-être un peu de mélancolie. 

Derniers articles

Sur le même sujet

Dernières vidéos