The Roots fracasse les clichés avec Undun

(Reading time: 2 - 3 minutes)

Pochette album The Roots

Et si on sortait des clichés ? Qui a dit que le Hip-Hop n'utilisait pas de "vrais" instruments ? Qui a dit que le rap était souvent violent ? Le dernier album, Undun, du groupe originaire de Philadelphie, The Roots, vient contredire toutes les idées reçues sur le Hip-Hop. N'en déplaise à ceux qui se refusent à ce genre musical, Undun, album-concept, mêle émotion, génie lyrique, et sobriété. 

Pour leur 11ème opus, "Black Thought" et "Questlove" ou (?uestLove pour les puristes), pionniers du groupe depuis les débuts en 1987 ont choisi de raconter une histoire semi-fictionnelle à leur public. Celle de Redford Stephens, dealer de drogue dans un quartier défavorisé qui meurt à 25 ans d'une vie faste de drogues et d'argent facile. L'album tend à montrer l'intersection entre rêves de liberté pour ce jeune afro-américain et déterminisme ambiant dans ces "ghettos". Une fois de plus, enlevez de vos têtes tous les clichés sur le trafiquant de drogue, les femmes et les grosses voitures. Rien de tout cela n'apparaît dans l'album. Ils donnent au contraire une vision impartiale, objective et consciente du sujet. 

Présentation faite, parlons musique. Le groupe fait honneur à sa réputation: mélodies sombres au piano, batterie rock, voix soul pour les refrains. Pour autant, le groupe n'a pas oublié ses accents jazz, marque de fabrique depuis 24 ans. Et n'oublie pas non plus de vous faire bouger la nuque. Très entraînant, profond et atmosphérique, Undun, est un album qui s'écoute en entier, chose plutôt rare. Quatorze pistes vous emmènent dans l'univers de ce Redford. Et ce, sans être bilingue. La musique se suffit à elle-même. Pour preuve, l'album se termine par quatre "mouvements", c'est-à-dire des courtes instrumentales au piano illustrant la mort du protagoniste.

Remise en question dans "The other side", à son apogée dans "Stomp", début de la fin dans "Tip the Scale", la vie de Redford Stephens combine rage et émotion. "Redford est juste un gamin qui essaie de mettre dans l'ordre dans sa vie d'une façon qui lui semble logique à ce moment. A la fin de la journée, n'est-ce pas ce que nous faisons tous ?" philosophe QuestLove sur le site du groupe.

En tout cas, à la fin de votre journée, passez chez votre marchand de disques et faîtes-vous du bien. Vous l'aurez compris, cet album est un chef-d'oeuvre. 

{youtube}qbRROmHtpFU{/youtube}

Derniers articles