• Slide FESJ 2015

Tim Dup : « Il y a plus de lumière dans ce que je fais »

c_1100_500_16777215_00_images_articles_tim_dup_-_storytelling_-_17_octobre.jpg

MUSIQUE - Le chanteur Tim Dup était l'invité de Storytelling mercredi 17 octobre. Il est notamment revenu sur la mélancolie omniprésente de son premier album "Mélancolie heureuse", fruit d’une époque à présent révolue : l’enfance.

 

Beaucoup de personnes trouvent sa musique « triste ». À des années lumières de la fonction principale de cet art, destiné au divertissement selon certains. Mais Tim Dup, de son vrai nom Timothée Duperray, tient à rectifier justement l’essence même de la musique, selon lui : « Elle sert à fournir de l’émotion, pas de la joie ». L’idée d’une chanson est de raconter des histoires réelles, pas d’incarner un personnage. Un exercice tant apprécié de l’univers pop mais qui ne correspond pas au jeune artiste. Il le démontre dans « Mélancolie heureuse », son premier album sorti en octobre 2017. Il y raconte l’histoire de cette jeunesse « névrosée », pleine de convictions et d’espoir mais sans moyens, désarmée par une société qui ne lui tend pas assez la main. Un sentiment retrouvé dans cet opus où Tim Dup endosse le rôle de porte-parole en racontant sa vision à laquelle les autres de son âge peuvent s’identifier. Comme eux, le musicien avoue qu’il était « à la recherche de soi-même », toujours à remettre ses idées en cause. Une période de doutes qui trouve logiquement un écho dans cet album truffé de textes « aériens » et de mélodies « aux accords mineurs ». La retranscrire dans « Mélancolie heureuse » a été indispensable pour Tim Dup, comme une volonté de rompre avec le passé pour se focaliser sur le futur.

Passage à l’âge adulte

Car, l’artiste de bientôt 24 ans persiste, cette époque de doutes est révolue. Grâce à « Mélancolie heureuse », la transition « entre l’enfance et l’âge adulte » a été franchie. S’il admet rester « un éternel enfant » comme son illustre aîné Alain Souchon, son objectif maintenant est de franchir un cap. Tim Dup en est conscient, cela passe par la découverte de nouveaux horizons. Il envisage d’apporter une forme de « lumière » dans ses morceaux avec l’aide d’instruments plus exotiques tout en gardant son inspiration de la culture hip-hop moderne. Le musicien n’a donc pas terminé son expérimentation. Mais nul doute qu’avec cette nouvelle équation, Tim Dup se trouvera enfin.

Regardez l'émission en vidéo

 

Derniers articles

Sur le même sujet

Dernières vidéos