• Slide FESJ 2015

Oré, à la lisière entre rap et électro

storytelling_-_oré_-_photo_lucas_pierre.jpeg

INTERVIEW/VIDEO – Invitée de « Storytelling » mercredi dernier sur Fréquence ESJ, Oré est revenue plus en détail sur sa nouvelle vie d’artiste et ses envies. Et notamment sur la venue d’un prochain EP.

 

Oré est une toute jeune artiste qui arrive à pas feutrés sur la scène musicale. Après un BTS audiovisuel et une petite expérience en tant qu’ingénieur du son, elle décide de se lancer pleinement dans la musique. Les textes sont doux, la musique puissante et le tempo rapide. « Ce que j’aime bien, c’est d’avoir du texte, un style qui se rapproche du rap avec une musique électro derrière ». Mais tout n’a pas été facile. « Au début, ça a été beaucoup de travail et d’acharnement » confesse Oré. Elle ajoute, qu’aujourd’hui, la musique « donne un sens à ma vie ». Oré souhaiterait par la suite écrire et composer aussi pour les autres. « La musique m’a apporté de la confiance pour aller vers l’écriture, la composition ». Et pour le plaisir de tous, un EP sera bientôt disponible. « Les chansons sont prêtes, on vient de finir la pochette » complète Oré. En attendant, son « Agence matrimoniale » reste déjà dans toutes les têtes.

À l'orée d'Oré

Le nom de la chanteuse vient tout simplement de l’orée de la forêt. « L’orée de la forêt est comme une frontière vers un monde imaginaire. Ça me plait. » Elle est tout simplement nature. C’est ainsi qu’elle se voit dans dix ans, « dans une maison en campagne mais toujours avec un pied-à-terre à Paris pour travailler. » On n’oublie pas d’où l’on vient. Oré est une chanteuse particulière qui sait se démarquer. Ses musiques le prouvent, son caractère l’atteste et sa jeunesse la protège. Ainsi, la carte de visite d’Oré n’est qu’un simple, mais astucieux, ticket de métro avec le nom de l’artiste. « Normalement, le ticket est utilisé… mais vous pouvez avoir de la chance et tomber sur un ticket de métro vierge » s’amuse-t-elle à dire. Oré a eu la chance de faire la première partie de Therapi Taxi à Toulouse et à Strasbourg. Elle en garde un plaisir certain. « Les salles étaient pleines, le public nous a bien accueilli » se remémore la chanteuse. Un chanteur avec qui elle aimerait collaborer ? « Akhenaton, évidemment ! C’est quelqu’un que j’aime beaucoup, il est très intelligent et j’aime sa façon d’être ».

Pour applaudir Oré, ce sera notamment le 1er mai au Garage, une salle dans le 13ème arrondissement de Paris et le samedi 21 juillet au festival Lollapalooza. « Ce sera mon premier festival en plein air. J’ai hâte ».

Regardez l'émission en vidéo

 

 

 

Derniers articles

Sur le même sujet

Dernières vidéos