Céline Dion : encore un soir niaiseux ?

celine-dion-encore-un-soir-cover.png

CRITIQUE - Pas tout à fait. Ce n’est pas trop mal. Avouons-le, ce n’est pas non plus le fan « ultime » du trésor national québécois qui écrit ceci. Je me suis essayé, néanmoins, à ces contrées aux deux soleils : le premier est outre-manche et surtout à l’origine des larmes du Titanic, le second pousse un cocorico (indice : Jean-Jacques Goldman à la composition, chacun son icône).

Le nouvel album de Céline Dion n’est pas forcément annonciateur de renouveau. D’ailleurs, qui n’écoute pas Céline par nostalgie ? Ne pas en faire une généralité certes... Mais si c’était juste amusant, divertissant ? Encore un soir l’est, indéniablement. Attention à ne pas confondre avec une autre qualité, cette fois plus rude à trouver. Puisque ce cocktail de variétés n’est autre que le blockbuster musical de l’été. Efficace, doté de morceaux convenus et taillés pour les stades, mais tellement produit qu’on en ressort barbouillés. Le temps de décuver, on réécoute... Quelques belles sonorités dans la seconde partie de l’album, lancées par la mélancolie de Je nous veux. Les violons, clichés ? Quand c’est un parti pris, difficile de le reprocher... Après tout, « je nous veux tous heureux » fredonne Céline.

On ne change pas

Les yeux au ciel, Tu sauras, Le bonheur en face... La folie des grandeurs qui partitionne l’album est en fait un bonbon ultra-sucré aux multiples couches. La première, plus solide, laisse présager quelque chose d’intéressant. Mais vient rapidement la « fonte » et la débandade, le côté mielleux de la friandise. Céline Dion se met alors à pousser des cris désespérés, « je serai toujours là, je ne changerai rien ». Oui, rien ne change. La méthode s’applique malgré elle au gré de ces balades fiévreuses. Une valeur sûre, finalement, puisqu’on est loin d’être surpris. C’est pour cela qu’il est difficile de dire du mal de cet album. Céline Dion chante à son image, elle minimalise les prises de risques en proposant ce qu’elle sait faire de mieux. Encore un soir plaira aux nostalgiques, ou aux fans plus actuels tout simplement. Les essayistes, quand à eux, auront sûrement d’autres choses à se mettre sous la dent... comme le nouvel album de Britney Spears, par exemple.

Céline Dion - Encore un soir (sorti le 26 août) Tracklist (deluxe edition, pour le plaisir) :
1 Plus qu’ailleurs
2 L’étoile
3 Ma faille
4 Encore un soir
5 Je nous veux
6 Les yeux au ciel
7 Si c’était à refaire
8 Ordinaire
9 Tu sauras
10 Toutes ces choses
11 Le bonheur en face
12 À la plus haute branche
13 À vous
14 Ma force
15 Trois heures vingt (Remastered)

Derniers articles

Dernières vidéos