50 ans après sa mort, JFK génère toujours du cash

JFK1BUSINESS IS BUSINESS - Un demi siècle s’est écoulé depuis la tragique disparition du 35e président américain John Fitzgerald Kennedy. Le vendredi 22 Novembre 1963, le président JFK fut assassiné alors qu’il se trouvait dans le cortège présidentiel, Place Dealey, à Dallas (Texas). 50 ans plus tard, cette journée parmi les plus marquantes de l’histoire américaine fascine toujours autant. Des touristes des quatre coins du globe viennent à Dallas se remémorer et revivre ce jour exceptionnel. Tous les ans environs 250.000 personnes se rendent à ce « pèlerinage ».

Les JFK  trolley tours

Vous montez dans un bus et c’est parti … l’assassinat comme si vous y étiez. Ce bus emprunte ensuite le même parcours que celui emprunté par le cortège présidentiel.  Un tour unique et pour cause il n’y a qu’a Dallas que l’on peut revivre cette journée. On passe devant l’immeuble d’où sont partis les tirs. Le conducteur, qui a le souci du détail, va jusqu’à diffuser dans son bus le bruit des coups de feu tirés et les cris poussés par la foule présente ce vendredi 22 novembre 1963.  Il décrit tout avec la plus grande précision et mime même l’attitude du principal suspect de l’assassinat du président, Lee Harvey Oswald, lors de son arrestation au Texas Theater quelques heures après la fusillade. Sur les lieux de l’assassinat rien a changé. Mais les circuits touristiques ne sont pas les seuls à renflouer les caisses de la ville grâce à cet évènement.

The Sixth floor Museum

JFK2L’imposant immeuble impressionne d’abord par son architecture, mais également par la belle collection d’objets ayant appartenu aux Kennedy.L’exposition ouverte en 1989 présente des photographies historiques, des films documentaires, pour un voyage à travers la vie, la mort et l’héritage de JFK. Le sixième étage (nom du musée) est l’endroit d’où Lee Harvey Oswald aurait abattu le président. Le musée raconte l’histoire objective de la présidence Kennedy, les jours qui ont précédé sa visite fatidique de Dallas, y compris les tensions raciales en Amérique du Sud et l’effet de polarisation due à la guerre du Vietnam. Il explore les théories du complot et les techniques d’investigation de la police de l’époque. Il n’est pas nécessaire d’être un expert sur la période pour profiter d’une agréable et instructive visite. La limousine dans laquelle le président roulait ne fait pas partie de cette exposition. Elle se trouve au musée Henry Ford à Dearborn, dans le Michigan.

Et comme pour mieux entretenir ce souvenir, Dallas veut encore développer ce tourisme lié à l’assassinat. Un peu « glauque », cela génère pourtant déjà plus de 15 millions d’euros à la ville chaque année. Dans les boutiques on trouve des répliques des bijoux portés par Jacqueline Kennedy ou encore les journaux parus le lendemain de la mort du président américain.

JFK3La famille Kennedy a toujours eu une telle aura qu’elle fascine au-delà des frontières américaines. Donc si vous n’avez prévu de vous rendre à Dallas dans les prochains jours, l’exposition JFK 1963-2013 est l’un des événements culturels incontournables de l’automne parisien. Du vendredi 18 octobre 2013 au samedi 30 novembre 2013, la Galerie Joseph présente une exposition de photographies, de séquences de films et d’objets d’époque qui retracent les grands moments de la famille Kennedy, qui a marqué différentes générations.Astrid Briant 

Photos : http://expositionjfk-paris2013.com/ - http://www.jfk.org/

 

Derniers articles

Sur le même sujet

Dernières vidéos