« Ôtez-moi d’un doute » ou le feel-good-movie typique

otez-moi-dun-doute.png

CRITIQUE - Sympathique, mais sans originalité. La nouvelle comédie de la réalisatrice Carine Tardieu est sortie mercredi 6 septembre en salles, avec Cécile de France, François Damiens et Guy Marchand.

Une comédie sans originalité car profondément dans la veine de tout ce que le cinéma français peut nous donner à voir depuis des années. Une fois de plus, nous nous retrouvons avec un film dont le rythme et le scénario sont du vu et revu. Erwan (François Damiens) est démineur. Il loge sa fille, enceinte d’un inconnu. Puis arrive l’élément perturbateur. Du classique. Erwan apprend que son père n’est pas son père biologique. S’en suivent des rencontres fortuites avec Joseph, un vieillard qui s’avère être son véritable père. Anna (Cécile de France), une femme qu’Erwan tente de séduire avant de se rendre compte qu’elle est sa demi-sœur. Le tout saupoudré des doutes du père adoptif quant aux secrets qu’Erwan tente de garder. Les personnages sont alors confrontés à des réflexions et des remises en question avant que tout ne rentre finalement dans l’ordre. En conclusion, rien de vraiment surprenant.

Des qualités apparentes

Rien de surprenant, en tout cas d’un point de vue purement scénaristique. Car le film a des qualités. Parmi elles, la photographie. Pierre Cottereau, directeur de la discipline propose des plans surprenants pour le genre, très bien menés et très efficaces. Autre qualité notable : les personnages. Ils sont attachants. Ils vous attrapent et ne vous lâchent plus jusqu’à la fin de leurs mésaventures plus ou moins graves. À l’image du rôle de François Damiens, Erwan. Cécile de France a déclaré dans un entretien à Allociné : « C’est celui avec qui on a envie d’être assis à côté au fond de la classe ! ». Ou encore, Didier (interprété par Esteban) véritable bouffon du film offrant de bonnes doses de rire.

Au-delà d’une forme en partie appauvrie, le fond ne manque pas réellement. Il y a de l’intelligence, de la réflexion, de l’humour. Avec Ôtez-moi d’un doute, Carine Tardieu nous propose une comédie typique, mais divertissante et touchante.