Suicide Squad, Elvis & Nixon… 4 films à aller voir au cinéma cet été (ou pas)

Suicide_Squad_Affiche.jpg

CRITIQUE – Les salles obscures et leur climatisation sont souvent propices à la détente en cette période estivale. L’occasion de faire un point sur les dernières sorties qui nous réservent des surprises plus ou moins bonnes.

 

« Comme des bêtes » 4/10

Que font vos animaux de compagnie quand vous n’êtes pas là ? Et bien, pas grand chose si ce n’est rencontrer un lapin psychopathe et un serpent à une dent. Les studios Illumination, déjà responsables du naufrage « Les Minions » l’été dernier, poursuivent leur panne d’inspiration avec cette nouvelle franchise. Visuellement abouti et avec quelques gags qui parviennent à nous arracher un sourire, ce film tourne en rond comme un chien qui cherche à se mordre la queue. Un film familial qui divertira pendant 1h30 mais qui s’oublie très rapidement. 

« American Nightmare 3 – Élections » 7/10

Avec probablement l’un des scénarios les plus fous de ces dernières années, la franchise « American Nightmare » repart avec un troisième volet. Le principe est simple, pendant 12h tous les crimes sont légaux aux États-Unis, même le meurtre, afin de « purger » la nation. Mais cette année, une sénatrice candidate à la Maison Blanche propose de supprimer cette tradition meurtrière. Une véritable chasse à l’homme, ou à la femme plutôt, s’organise lors de la dernière purge avant les élections. Entre hyperviolence, folie meurtrière et stratégie pour assurer sa survie, le film affirme une nouvelle fois son credo. À un tel point que l’interdiction aux moins de 12 ans paraît un peu légère.

« Elvis et Nixon » 6/10

One for the money, two for the show… Imaginez un instant que Johnny Hallyday ait voulu rencontrer Georges Pompidou pour lui demander de devenir un agent des services secrets français sous couverture afin de dissuader la jeunesse de se droguer. Et bien, Elvis Presley l’a fait avec le président Nixon en 1970. Une telle rencontre se devait de finir sur le grand écran et offre un résultat plutôt séduisant. Avec Kevin Spacey en président des Etats-Unis (Encore ?) et Michael Shannon dans le rôle du King, le duo fonctionne bien et recrée ce moment historique pendant un peu moins d’1h30. Le bémol ? L’aspect caricatural brise la crédibilité de la rencontre mais finirait presque par y ajouter un brin d’humour.

« Suicide Squad » 5/10 

La moyenne pour un film moyen. Justement inspiré des comics de DC, il a été pâlement adapté pour convenir aux codes des blockbusters d’Hollywood. Les dialogues, souvent vides, font tout de même écho au lot d’actions qui composent les 2h de divertissement. Il faut néanmoins admettre qu’à aucun moment le film ne laisse le spectateur s’endormir et offre des combats pour le moins vertigineux. La bande originale, ne réunissant que des grands tubes, de Queen à Eminem en passant par les Rolling Stones, propose un fond sonore extraordinaire mais qui a le don d’être toujours calé au mauvais moment. On reste sur notre faim.